Incendie de forêt à Maâlla (Bouira): 30 victimes et 12 habitations endommagées

Publication: Mis à jour:
FOREST FIRE ALGERIA
A fire burns late 01 September 2007 night in Tzarift, near Tlemcen, north-west of Algeria. Cooler temperatures in northern Algeria helped firefighters put out most of the blazes that have killed at least eight people and ravaged huge swathes of forest over the past 48 hours. AFP PHOTO STR (Photo credit should read STR/AFP/Getty Images) | STR via Getty Images
Imprimer

Un incendie de forêt a endommagé dans la nuit de lundi à mardi une douzaine de maisons dans la commune montagneuse de Maâlla (Ouest Bouira), causant des brûlures ainsi que des asphyxies à une trentaine de personnes, a-t-on constaté sur place.

Le feu s’est déclaré lundi après-midi près des villages Bouguezzine et Laghoual relevant de la municipalité forestière et montagneuse de Maâlla, située sur les hauteurs de Lakhdaria à l’Ouest de Bouira. Attisées par le vent, les flammes ont atteint ces deux villages vers 20 heures, endommageant une dizaine de maisons et causant des brûlures et des asphyxies à une trentaine de personnes.

Les personnes touchées ont été évacuées à l’hôpital de Lakhdaria, selon les services de la protection civile de Lakhdaria. "Toutes les personnes touchées ont quitté l’hôpital, excepté une femme ayant subi des brulures de troisième degré. Cette dernière a été évacuée vers l’hôpital de Douéra (Alger) pour recevoir les soins nécessaires", ont-ils expliqué sur place.

Les flammes ont sérieusement touché une douzaine d’habitations et causant la perte d'une quinzaine de têtes ovines, deux têtes bovines ainsi que trois ânes. Quatre voitures ont été également endommagées par les flammes, a-t-on constaté sur place.

Mardi matin, le feu a été éteint après l’intervention des unités de la protection civile. Une colonne mobile était toujours sur place, a-t-on constaté. "Les services concernés tentaient d’établir le bilan", a expliqué à l’APS, le chargé de la communication de la direction de la protection civile de Bouira, le capitaine Rahmani Raouf.

Les habitants de Bouguezzine et Laghoual ont vécu une nuit infernale et les dégâts auraient été plus lourds sans l’intervention des brigades de la protection civile, a indiqué un des habitants du village.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.