Le tableau volé en Italie et retrouvé au Maroc aura besoin d'un an de restauration

Publication: Mis à jour:
GUERCINO
DR
Imprimer

ART - Si le tableau du Guercino volé en Italie et retrouvé au Maroc a repris le chemin de son pays d'origine, l'oeuvre n'est pas ressortie indemne de ses aventures.

Selon le journal en ligne spécialisé dans l'art "The art newspaper", "La Madonne avec Saint Jean l'Evangéliste et Saint Grégoire le Thaumaturge" aura besoin d'un an de restauration pour retrouver son état d'origine. En effet, depuis son vol dans l'église San Vincenzo à Modène, en Italie, la peinture aurait perdu "30% de sa surface peinte". Selon la même source, elle sera traitée par l'Institut supérieur de la conservation et de la restauration à Rome.

Voyage en tapis

En effet, comme on peut le voir dans les photos ci-dessous, l'oeuvre d'art n'a pas pu résister aux mauvaises conditions de conservation:

guercino

Il faut dire que l'oeuvre volée datant du 17e siècle a été transportée dans un tapis de l'Italie jusqu'au Maroc.

Le tableau a été dérobé en 2014. Selon le journal en ligne, les cambrioleurs auraient attendu que l'église ferme, en s'y cachant après la dernière messe du dimanche pour dérober l'oeuvre. Le système de sécurité avait été désactivé faute de moyens, explique la même source.

Une oeuvre dont la trace a été retrouvée dans le royaume en février dernier quand les receleurs ont tenté de la vendre pour 10 millions de dirhams à un riche homme d'affaire marocain. Ce dernier, reconnaissant le tableau, les a alors dénoncés aux autorités. Le tableau retrouvera finalement son Italie natale en juillet.

Après la découverte du vol du tableau en 2014, l'alerte avait été lancée dans le monde entier pour retrouver la toile qui mesure près de deux mètres sur trois. Jusqu'en février dernier, les enquêtes menées par la police spécialisée dans la protection du patrimoine culturel n'avaient rien donné.

LIRE AUSSI: