"La démocratie, en premier", thème du prochain forum de la jeunesse du PJD

Publication: Mis à jour:
KHALID BOUQARII
Khalid Bouqarii/Facebook
Imprimer

FORUM - Le moral est au beau fixe. La grâce royale, samedi, au profit des sept membres de la jeunesse du PJD, qui avait été condamnés pour apologie du terrorisme, ne pouvait pas tomber mieux qu’en ce moment où cette section du parti prépare son 13e forum prévu du 5 au 13 août à Fès.

Après quelques péripéties dénoncées par le secrétaire général de la jeunesse du PJD, Khalid Bouqarii, le 27 juillet, liées "à des obstacles du ministère de l’Intérieur" quant à l’organisation du forum, les préparatifs ont repris leur cours normal après "l’intervention des responsables du gouvernement".

Pour cette année, la jeunesse du PJD a choisi pour slogan à son forum: "La démocratie, en premier". Et ce n’est pas un hasard, comme l’explique le secrétaire général de la jeunesse du PJD au HuffPost Maroc: "Ce qui s’est passé avant (référence aux obstructions) n’est que circonstanciel, sans lien avec le choix de la thématique qui avait été fait bien avant. Nous voulions mettre l’accent sur la démocratie parce que c’est par elle que s’exprime tout le monde".

Pour Khalid Bouqarii, malgré le changement à la tête du gouvernement au cours du processus de la constitution du gouvernement, le PJD suit son parcours normalement. "La démocratie représente, pour tout le monde, le recours le plus sage. Elle ne connaît personne et représente tout le monde. C’est du gagnant-gagnant", estime-t-il. Et de préciser l’importance du rôle du citoyen, pour le PJD. "Quand il n’est plus convaincu par les individus, les programmes, les politiques, le citoyen les sanctionne dans les urnes", prévient le secrétaire général de la jeunesse du PJD.

Si le contexte du forum est différent, cette année, le fond, lui, reste le même. Ce forum sert avant tout d’occasion, pour réunir environ 3.000 jeunes des quatre coins du Maroc. Ils s’y retrouvent autour d’un programme riche composé de plusieurs sujets culturels, artistiques, politiques. Les travaux se dérouleront à la cité universitaire Saiss.

L’ouverture officielle du forum, accessible au public, aura lieu dimanche à 19h au stade Hassan II, en présence du secrétaire général du PJD, Abdelilah Benkirane, du président du conseil national du parti et chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani, du président du groupe parlementaire du parti à la Chambre des représentants et maire de Fès, Driss El Azami, et du SG de la jeunesse Pjdiste, bien entendu.

LIRE AUSSI: