Ce que fait la Fondation Mohammed V pour faciliter le transit des MRE

Publication: Mis à jour:
FONDATION
Ghita Ismaili
Imprimer

MARHABA - 3 millions. C'est le nombre de Marocains résidant à l'étranger devant transiter par le Maroc cette année au terme de l'opération Marhaba. Ayant démarré le 5 juin dernier, cette opération "humanitaire unique en son genre" est pilotée par la Fondation Mohammed V, en coordination avec la douane et la police notamment.

Elle a pour objectif principal d'accompagner les flux croissants des ressortissants marocains pendant leur déplacement entre leur pays de résidence et le Maroc.

"L"opération Marhaba a été véritablement mise en place pour l'accueil et le départ de la communauté marocaine résidant à l'étranger qui vient au Maroc pendant la période estivale", explique au HuffPost Maroc Sanae Dardikh, responsable communication de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité. "Vu l'expérience que nous avons vécu ces vingt dernières années, un besoin s'est exprimé. Il fallait mettre en place un dispositif qui intervienne dans tout ce qui est administratif, social, logistique, médical", poursuit-elle.

Ce dispositif est aujourd'hui opérationnel dans 20 sites d'accueil de la fondation, déployés dans les ports de Tanger-Ville, Tanger-Med, Nador, Al Hoceima et dans les aéroports de Casablanca, Oujda et Marrakech, entre autres.

Parmi les services mis à disposition des MRE par la fondation sur place, il y a le staff médical qui intervient en cas de besoin ou d'urgence.

1.000 médecins, infirmiers et assistantes

Dans l'aire de repos Tanger Méditerranée par exemple, située à l'entrée de la ville sur l'autouroute de Casablanca, un effectif médical de sept personnes, quatre médecins et trois infirmiers, "travaille exclusivement pendant la durée de l'opération Marhaba, soit presque trois mois et demi", souligne Farid Tanjaoui El Jazouli, le directeur du pôle humanitaire de la fondation, lors d'une visite effectuée sur place.

aire

Selon le responsable, les cas les pus fréquents qui nécessitent une intervention médicale concernent la fatigue, l'hypertension, les intoxications. Si le patient présente une complication, il est transféré au CHU le plus proche.

pharmacie

aire

Une partie de l'équipe médicale de la fondation sur l'aire de repos Tanger Méditerranée

"Cette semaine, un homme âgé de 70 ans atteinte d'Alzeihmer s'est présentée chez nous. Il venait d'Espagne et était censé être récupéré par sa famille une fois au Maroc", se rappelle le staff médical. "Lorsqu'il est arrivé à la gare maritime de Tanger Med, il était perdu, les services sociaux sont intervenus et l'ont ramené ici. Grâce aux contacts de la fondation, nous avons pu identifier sa famille à Rabat", poursuit Sanae Dardikh.

unité

Pertes de papiers, vols, agressions...

Sur le plan social, la fondation qui est dirigée par un Bureau central de coordination, BCC comme l'appellent les assistances sociales, peut activer ses contacts pour intervenir en cas de perte de pièces d'identité, de vol ou d'agression.

Les assistantes sociales peuvent alors entrer en contact avec les différentes autorités compétentes, dont certaines à l'étranger, pour trouver des solutions. Elles jouent le rôle de relais entre les différentes parties. "Quand il y a des accidents, avec des décès notamment, le staff de la fondation met à disposition des concernés leurs contacts pour accélérer les procédures", nous explique un haut responsable de la fondation.

En tout, l'effectif médical et social mis en place pour l'opération compte 1.000 personnes, entre assistantes sociales, médecins et infirmiers.

fondation

Les assistantes sociales de la fondation au port Tanger Med

Selon le staff de la fondation, leurs services ont déjà été sollicités à plusieurs reprises cette année. Mais, c'est pendant la deuxième quinzaine d'août que "le pic" est enregistré au niveau du transit.

Au 26 juillet 2017, 1.409.419 MRE ont été enregistrés au niveau des différents points de transit, soit plus de 3% par rapport à la même période en 2016. En détail, 598.486 sont arrivés par voie aérienne et 810.933 par voie maritime. Sur ces personnes, 43.400 ont bénéficié de l'accompagnement médical et social, selon la fondation.

douane

220 agents de la douane à Tanger Med

Au niveau de la douane, le transit des MRE se passe pour l'instant dans de "bonnes conditions". "Jusqu'à aujourd'hui, toutes les conditions sont réunies pour que tout le monde passe dans de bonnes conditions. L'effectif mobilisé est de près de 220 agents au niveau de la douane. Pour ce qui est des autres départements, il y a une coordination parfaite et permanente. Notre souci à tous est que l'accueil des MRE soit fait dans des conditions optimales", déclare au HuffPost Maroc Ali Lazrak, sous-directeur régional de la douane, responsable de la gare maritime de Tanger Med.

Selon le responsable, "les mêmes mesures prises l'année dernière ont été reconduites cette année". Elles concernent notamment "les facilités accordées aux Marocains résidant à l'étranger, les déclarations de devises pour les sommes au-delà de 100.000 dirhams et les cadeaux familiaux" qui ne doivent pas dépasser une valeur de 20.000 dirhams.

Le relèvement de 85% à 90% du taux d’abattement sur la valeur à l’état neuf des véhicules de tourisme immatriculés à l’étranger, pour les MRE âgés de 60 ans et plus et justifiant d’un séjour de plus de dix ans à l’étranger, fait également partie des mesures douanières entrées en vigueur en 2016.

Côté saisies, "pour l'instant, rien de spécial" n'a été signalé. "Notre souci principal est de fluidifier le passage des MRE pour que tout se passe dans les meilleures conditions possibles", assure le responsable de la douane.

LIRE AUSSI: