On a testé pour vous: L'ouverture d'un compte dans une banque participative

Publication: Mis à jour:
BANQUE PARTICIPATIVE
HuffPost Maroc
Imprimer

FINANCE - Ce reportage a été réalisé chez les deux banques participatives de la place ayant démarré leurs activités, Umnia Bank et Bank Assafa. A l’heure où nous écrivions ces lignes, Crédit du Maroc a annoncé le démarrage prochain de ses activités participatives sous la marque Arreda dans 12 agences à travers le Maroc.

Lundi, 14h. On aurait pu croire l'agence vide en ce chaud début de semaine mais il n'en est rien. Passé la porte, la seule antenne commerciale de Rabat de la banque participative Umnia Bank ressemble à une ruche bourdonnante où chacun s'affaire à sa tâche. L'affluence des clients est telle qu'un système de numérotation rudimentaire a dû être improvisé. Il nous a fallu plus d'une heure avant de pouvoir rencontrer un conseiller pour l'ouverture d'un compte.

Car depuis la réception officielle, ce mercredi 23 juillet, des conventions d’ouverture de comptes de Bank Al Maghrib (BAM) validées par le Conseil supérieur des oulémas (CSO), c'est une véritable ruée. Plus de 6.000 clients potentiels rien que pour cette antenne, selon notre agent.

Rencontré sur place, Rachid est de ceux-là. Il est venu s'informer sur les modalités d'octroi d'un "financement immobilier" (ne dites plus "crédit" immobilier). Il n'aura pas de simulation, mais partira avec la promesse d'un lancement imminent... et un compte bancaire.

Concrètement, c'est le seul produit disponible que peuvent offrir les banques et les fenêtres participatives. Chez Umnia Bank, il est adossé à une carte bancaire nationale et à un chéquier, le tout à un prix forfaitaire mensuel de 25 DH. Petite promotion pour les premiers clients, ce compte est gratuit jusqu'à la fin de l'année. Il nous aura fallu juste une copie de la CIN et une signature.

Autre agence, autre décor. Un peu plus loin sur la même rue, l'antenne de Bank Assafa (ex-Dar Assafa) est quasi déserte. Il convient toutefois de préciser que la filiale participative d'Attijariwafa bank peut compter sur un réseau de 21 agences présentes un peu partout dans le royaume contre à peine trois pour Umnia Bank.

Ici également, une copie de la CIN et une signature sont les seules pièces requises pour l'ouverture d'un compte gratuit à vie, mais adossé à une carte bancaire nationale qui, elle, coûte un forfait annuel de 100 DH. Petite différence pour les personnes souhaitant un financement immobilier: il est possible d'obtenir une simulation chez Bank Assafa.

Conformité à la Charia oblige, les comptes courants proposés ne sont pas sujets aux agios. A partir du moment où le solde atteint 0 DH, les frais ne sont plus appliqués. Pour éviter donc la profusion de comptes dormants, Assafa Bank fermera automatiquement tout compte qui n’aurait pas enregistré de mouvements durant 3 mois. Ce délai passe à une année chez Umnia Bank.

Annoncées depuis plusieurs années déjà, les produits participatifs nourrissent beaucoup d’attente, mais il faudra encore patienter plusieurs mois avant d’avoir une offre bancaire complète pouvant satisfaire la demande des clients. Ces derniers auront également besoin de temps (et beaucoup d’informations) avant de se familiariser aux nouvelles offres et leurs principes.

LIRE AUSSI: