6300 emplois détruits dans le secteur du tourisme depuis 2008, selon l'Observatoire Tunisien de l'Economie

Publication: Mis à jour:
WORKERS TOURISM TUNISIA
Chris McGrath via Getty Images
Imprimer

Se basant sur des sources de la banque centrale de tunis (BCT), l'Observatoire Tunisien de l'Economie montre l'évolution des emplois dans le secteur du tourisme entre 2008 et 2016.

Selon le rapport, la crise économique mondiale de 2009 était le facteur déclencheur d'une perte massive d'emplois dans le secteur du tourisme tunisien, situation aggravée suite à la révolution de 2011. En tout, quelques 21.000 emplois ont été détruits entre 2009 et 2012.

La chute a été par la suite jugulée entre 2013 et 2014 créant ainsi 20.000 emplois et permettant une reprise quasi-totale de l'économie touristique.

Toujours selon le rapport de l'OTE, les attentats terroristes survenus en 2015 et dont le tourisme était la principale cible ont été la cause d'une nouvelle destruction d'emplois estimée à 21.000 emplois, laissant ainsi place à un bilan de 6300 emplois détruits entre 2008 et 2016.

Même si ces emplois détruits restent à récupérer et que le bilan de la saison touristique 2017 n'a pas encore été établi, il est à rappeler que le secteur reprend des couleurs.

Grâce aux efforts déployés par la Tunisie pour diversifier les marchés émetteurs, le pays a pu accueillir 44.754 touristes russes, au 20 Mai 2017, en progression de 2,6% par rapport à 2016.

L'augmentation conséquente du nombre de touristes en cette saison 2017 témoigne du rétablissement progressif du tourisme en Tunisie, un secteur vital pour l'économie du pays, qui a vécu ses années les plus difficiles depuis la révolution de 2011 et surtout après les attentas de 2015.






Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.