FAF-LFP: Le torchon brûle entre Zetchi et Kerbadj

Publication: Mis à jour:
ZETCHIKERBADJ
Liberté Algérie
Imprimer

Le torchon brûle entre le président de la FAF et celui de la ligue. Les rapports tendus entre les deux hommes prennent l'allure d'un conflit ouvert. Accusations de mensonge et contre accusations, demandes d'explication et invitations à clarifications, Kheireddine Zetchi et Mahfoud Kerbadj, à coups de communiqués, font les choux gras de la presse sportive ces jours-ci.

Après les accusations du président de la LFP et sa cinglante réponse au président de la FAF, le traitant de menteur et l’invitant à s’occuper de la gestion de la FAF, ce dernier s'est fendu aujourd'hui d'un très long communiqué où il publie des e-mail et affirme que la FAF conteste "cette allégation calomnieuse de M. Kerbadj et le met au défi d’apporter les preuves des supposés "mensonges" auxquels il fait allusion.

La guerre est bel et bien déclarée entre les deux hommes et rien ne dit qu’elle va s’arrêter pour le moment. Ce qui n'était qu’une polémique entre les deux instances qui gèrent le football, s'est vite transformé en guerre de tranchée.

Pour rappel, au lendemain de la réunion du bureau fédéral la semaine dernière, la FAF a rendu public un communiqué consacré au président de la LFP et signalant que ce dernier, invité, à ladite réunion a brillé par son absence. Une "absence intrigante" d'autant que M Kerbadj avait déjà cumulé "des absences répétées à des rendez-vous importants concernant le football professionnel algérien». La FAF signale que Kerbadj s’est absenté lors de deux réunions, sur quatre, du BF. Et par la même occasion, il n’a pas assisté aux réunions avec la CNAS, pour le règlement du problème des cotisations sociales des joueurs.

La fédération a donc demandé des explications au président de la LFP qui a continué à clamer qu’il n’a pas été invité à assister à réunion du Bureau Fédéral.

Ces escarmouches entre les deux hommes qui occupent les plus hauts postes dans la gestion du sport roi en Algérie, risquent d'impacter tout le football national et de ternir un peu plus son image.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.