Gallops of Morocco, le premier raid à cheval dans le Sahara

Publication: Mis à jour:
GALLOPS OF OMAN
Après Gallops of Oman, Gallops of Morocco | Gallops of Oman
Imprimer

RAID - On connaissait les raids en 4x4, à pied, et même en 4L. Mais c'était sans compter sur Bady Kébir, organisateur de nombreuses randonnées équestres à l’étranger et Benoît Perrier, manager du Polo Club du Domaine de Chantilly en France. Les deux hommes ont créé un nouveau concept original: le raid à cheval. La deuxième édition de leur compétition, Gallops of Morocco, aura lieu du 25 février au 4 mars 2018 dans le Sahara.

"L'idée d’organiser un raid à cheval est née en 2013. On avait en tête d'organiser un grand rassemblement de cavaliers internationaux, proche du rallye Paris-Dakar, mais à cheval", explique au HuffPost Maroc Bady Kébir, un des organisateurs. La première édition de cette compétition loin des sentiers battus a eu lieu en 2014, dans le désert de Wahiba au sultanat d'Oman. "Le but de cette course est d’allier compétition, découverte d’un pays et d’une culture, et de participer à une aventure équestre dans un désert sublime", ajoute Bady Kébir.

110 cavaliers de 10 nationalités différentes étaient alors venus tenter l'aventure dans une traversée de 180 kilomètres en 5 étapes. "Cette course a remporté un franc succès, internationalement et localement. Nous avons même été remerciés par le sultan d'Oman et par le ministère du Tourisme car nous avons boosté le rayonnement du pays et son tourisme", confie Bady Kébir.

Le Maroc, un pays de choix

Reconduire cet événement original était donc attendu. Mais pour cette deuxième édition, le choix s'est porté sur le Maroc. "Nous avons choisi le Maroc pour la beauté des paysages et son désert très varié. C'est aussi un pays qui a une forte tradition équestre et un savoir-faire dans l’évènementiel puisqu’il accueille chaque année le Rallye des gazelles, le Marathon des sables, le Rallye des 4L et bien d’autres... Enfin, la proximité avec l’Europe et la sécurité motivent d’autant plus notre choix", explique l'organisateur.

gallops of morocco

D'ailleurs, les chevaux qui seront attribués aux compétiteurs seront des chevaux locaux. "Ce seront des Barbes, sélectionnés par notre partenaire Joël Proust qui est expert depuis plus de 30 ans au Maroc et fournisseur des chevaux pour toutes les productions de tournage cinématographique au Maroc."

Les inscriptions sont toujours ouvertes

Cette année, les participants devront vaincre 200 kilomètres depuis Arfoud, dans la région de Drâa-Tafilalet jusqu'aux hautes dunes de sable de Merzouga. Tous les soirs, ils auront droit à des spectacles traditionnels marocains et des animations autour du cinéma dans leur bivouac.

Au total, 110 cavaliers (22 équipes de 5 cavaliers chacune) s'élanceront pour la deuxième édition de Gallops of Morocco. Et les inscriptions sont toujours ouvertes pour 4.200 euros. "Tout cavalier, en bon état de santé et maîtrisant les trois allures est apte à participer", souligne Bady Kébir. Il rajoute quelques conseils: "nous recommandons aux futurs participants une remise en forme car la course est sportive et requiert de l’endurance: il faut tenir 6 jours. Chaque jour, le cavalier réalisera 5 à 6 heures de cheval."

Les personnes qui n'ont pas de qualité de cavalier peuvent aussi participer au voyage, sans faire le raid équestre, en tant qu'accompagnant.

gallops of oman

"Les qualités nécessaires à cette compétition sont l’esprit d’équipe, car chaque participant doit cohabiter pendant 6 jours avec son équipe et établir une véritable entente pour prétendre gagner. L’ouverture d’esprit est elle aussi primordiale car elle est au fondement de la découverte d’une culture et d’un pays. Enfin, le sens des responsabilités s’impose car chaque participant doit gérer l’état de santé de son cheval sous peine de pénalités voire d’une élimination", rappelle Bady Kébir.

Lors de la première édition, ce sont deux équipes omanaises qui se sont imposées à la première et à la deuxième place. La troisième équipe gagnante était française.

gallops of oman

LIRE AUSSI: