400 migrants tentent de passer à Melilla

Publication: Mis à jour:
MELILLA
African migrants sit on top of a border fence during an attempt to cross into Spanish territories, between Morocco and Spain's north African enclave of Melilla, November 21, 2015. REUTERS/Jesus Blasco de Avellaneda | Jesus Blasco De Avellaneda / Reuters
Imprimer

IMMIGRATION - Une nouvelle tentative de passage clandestin entre le Maroc et l'Espagne a eu lieu ce lundi dans la zone frontalière de Melilla.

400 migrants d'origine subsaharienne ont tenté de franchir la barrière qui sépare le royaume de l'enclave espagnole. Seuls quatre d'entre eux ont réussi à passer de l'autre côté.

Selon la délégation du gouvernement à Melilla, l'assaut a été lancé tôt ce matin, à Beni Ensar, principal poste-frontière de la ville, rapportent les médias espagnols.

"La majeure partie du groupe est sous le contrôle du Maroc, alors que soixante d'entre eux ont réussi à approcher la clôture et quatre sont parvenus à entrer après avoir passé le dispositif anti-intrusion", a indiqué la délégation du gouvernement dans un communiqué.

Après l'assaut, la Guardia civil a renforcé sa présence sur la clôture et a appelé à un soutien de la police nationale, précise la même source.

Un des migrants a été arrêté pour avoir "mordu et griffé deux gardes qui tentaient de l'intercepter et ont subi des blessures mineures", a souligné la délégation du gouvernement.

Cet assaut est le quatrième, depuis le début de l'année à Melilla, après ceux enregistrés en février, lorsque 18 migrants ont réussi à sauter de l'autre côté de la barrière, en mai, lorsque 110 migrants sont passés, et à la mi-juillet, lorsque quatre personnes sont parvenus à franchir la clôture.

LIRE AUSSI:

À lire aussi sur le HuffPost Maghreb

Close
Melilla, forteresse de l'Europe
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction