Au soleil, attention aux parties du corps les plus vulnérables

Publication: Mis à jour:
LATHER UP
LATHER UP
Imprimer

ÉTÉ - C'est la saison des rayons brûlants et des coups de soleil disgracieux, et la plupart des gens sont davantage conscients de la nécessité de mettre de la crème.

Mais si vous en appliquez trop peu à la plage ou à la piscine, vous risquez tout de même de brûler à quelques endroits (dont certains pourraient vous surprendre). Le HuffPost a consulté des spécialistes pour leur demander quelles étaient les zones les plus sensibles aux coups de soleil et les mesures à prendre pour éviter ceux-ci.

Les coups de soleil apparaissent le plus souvent sur la tête et le cou

"C'est sur les zones exposées au soleil — le plus souvent la tête et le cou — que surviennent la majorité des cancers de la peau", nous dit Orit Markowitz, maître de conférences en dermatologie à l'Icahn School of Medicine at Mount Sinai. "Les autres zones vulnérables incluent la naissance des cheveux, les lèvres et les oreilles. Autant d'endroits qu'on ne pense pas toujours à recouvrir."

"On remarquera que l'exposition au soleil se produit en fait principalement dans la vie quotidienne. Ces brefs instants sans protection sont à l'origine d'une large proportion des méfaits du soleil que nous subissons à l'échelle d'une vie, peut-être même plus que les moments passés à la plage, où nous oublions rarement de mettre de la crème", explique Karin Hermoni, chef de produits chez Lycored et titulaire d'un doctorat en biochimie.

On se protège souvent trop peu la poitrine et les épaules

"De mon point de vue, les gens négligent souvent la poitrine et les épaules", fait remarquer Jennifer A. Stein, du service de dermatologie Ronald O. Perelman au centre de recherche médicale NYU Langone, à New York.

"Les femmes, surtout, portent souvent des bikinis et des débardeurs l'été, la chaleur leur donnant envie de se découvrir. Elles finissent ainsi avec de méchantes brûlures sur la poitrine et les épaules", poursuit-elle.

La peau de la poitrine et celle du visage étant similaires, les dommages peuvent être particulièrement importants. Les années de coups de soleil font aussi partie des principales causes des rides sur la poitrine que l'on peut voir apparaître par la suite.

"Le soleil frappe directement la poitrine et affine la peau", confirme la dermatologue Jeannette Graf au New York Times.

Contre les coups de soleil, les vêtements protecteurs sont la meilleure défense

D'après Jennifer A. Stein, il existe de très bonnes méthodes pour prévenir les méfaits du soleil (telles que la crème solaire, ou le fait de privilégier l'ombre et d'éviter toute exposition en plein milieu de la journée), mais la meilleure solution est de porter des vêtements protecteurs.

"Les vêtements sont vraiment plus efficaces que la crème, surtout pour la poitrine et le haut des épaules", affirme-t-elle. "De nos jours, on fabrique toutes sortes de vêtements protecteurs — combinaisons anti-UV, tee-shirts de plongée, tee-shirts anti-UV —, que l'on trouve un peu partout. (...) Ça fonctionne vraiment beaucoup mieux que les crèmes solaires."

Tout en avouant sa réticence initiale à les porter quand les températures sont supérieures à 30°C, elle explique que ces vêtements vous tiennent en fait bien au frais.

"Il suffit de les mouiller à la plage pour qu'ils vous assurent ensuite une sensation de fraîcheur, comme si vous portiez un maillot de bain humide", précise-t-elle. "Et puis, si on porte un tee-shirt de plongée à manches longues, il ne reste que le visage, le dos des mains et les jambes à enduire de crème."

Mais attention, prévient Orit Markowitz: tous les habits ne se valent pas, et un tee-shirt normal ne vous offrira pas la même protection qu'un vêtement anti-UV.

"Un tee-shirt en coton blanc, par exemple, a un indice de protection de 15, ce qui signifie qu'on est vulnérable aux UV après 15 minutes d'exposition", explique-t-elle au HuffPost.

Crème solaire ou tee-shirt anti-UV — à vous de voir, tant que vous n'oubliez pas de vous protéger cet été!

Cet article, publié à l'origine sur le HuffPost américain, a été traduit par Guillemette Allard-Bares pour Fast for Word.

LIRE AUSSI: