Le parti de Hechmi Hamdi se retire des élections municipales 2017

Publication: Mis à jour:
HACHMI HAMDI
TUNIS, TUNISIA - OCTOBER 31: Leader of the Tayyar al-Mahhab Party, Hachmi Hamdi, gives a speech during a protest against Tunisian government's economical policies at Avenue Habib Bourguiba in Tunis, Tunisia on October 31, 2015. (Photo by Yassine Gaidi/Anadolu Agency/Getty Images) | Anadolu Agency via Getty Images
Imprimer

Après sa décision de ne pas se présenter aux élections présidentielles de 2019, voilà que le président du Courant Al-Mahaba, Hechmi Hamdi annonce, après une réunion de son commité central, le boycott des élections municipales de 2017 à cause, dit-il, du rejet du projet de loi du code des collectivités locales

Par la même occassion, Hechmi Hamdi annonce la nomination de Hassan Hannachi, ex-coordinateur régional du parti, au poste de secrétaire général.

Hamdi avait précédemment appelé à des élections législatives anticipées, estimant que la Tunisie ne peut plus se permettre deux années supplémentaires d’échec face aux crises persistantes économiques et sociales observées dans le pays.

Lorsqu'il a été interrogé en avril dernier sur les élections municipales, le président d’Al-Mahaba avait toutefois affirmé que son parti participera à ces élections mais uniquement avec les listes du parti et sans aucune coalition avec d’autres partis.

Lire aussi : Hechmi Hamdi appelle à l'organisation d'élections législatives anticipées en concomitance avec les municipales

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.