Festival international d'Oran du film arabe : la course au wihr d'or du court-métrage débutera dimanche

Publication: Mis à jour:
ARAB FILM FESTIVAL OF ORAN
People attend the 8th International Arab Film Festival (FIOFA) on June 3, 2015, in Oran Algeria. A total of 38 films from 17 Arab and Western countries are in competition during the festival. AFP PHOTO/FAROUK BATICHE (Photo credit should read FAROUK BATICHE/AFP/Getty Images) | FAROUK BATICHE via Getty Images
Imprimer

La compétition dans la section court métrage aura lieu dimanche à la salle Ouarsenis d’Oran, a appris l'APS des organisateurs de la 10ème édition du Festival international d’Oran du film arabe (FIOFA).

Contrairement aux précédentes éditions au cours desquelles la compétition s’étalait sur plusieurs jours au grand bonheur des amateurs de ce genre filmique, pour cette année, les organisateurs ont programmé les dix courts métrages en course en une seule journée, soit quelque trois heures de projection non-stop.

Les films en course, réalisés entre 2016 et 2017, représenteront l’Algérie, l’Egypte, la Palestine, la Jordanie, l’Arabie saoudite, le Bahreïn, la Mauritanie, le Maroc et la Tunisie.

Ces œuvres traitent d’une thématique très variée liée à l’évolution de la société arabe et les problèmes sociaux qui en découlent en plus de sujets politiques résumant les préoccupations des artistes arabes. Parmi les sujets abordés figurent ceux de la violence, de la toxicomanie, du mariage forcé et de la sexualité.

L’Algérie est en course avec "N'waâdek" (Je te promets) de Mohamed Yarki.

Une œuvre datant de 2016 qui raconte la promesse d’un jeune homme à sa sœur de lui faire visiter un jour la grande ville aux mille feux qu’ils contemplent du haut de leur village, perché sur la montagne. Avec le temps, tout passe y compris les rêves et les promesses non tenues.

Le jury devant désigner les lauréats dans cette section est présidé par le réalisateur algérien établi aux Pays-Bas, Karim Traidia. Le jury comprend également l’actrice libanaise Madeleine Tabar, le comédien koweitien Daoud Hussein, la critique de cinéma et scénariste égyptienne Ola Chafie ainsi que la comédienne française Julie Nicolet.

Le jury doit proclamer la liste des lauréats, dans la soirée du lundi, lors de la cérémonie de clôture devant avoir lieu au théâtre de verdure Hosni Chakroune d’Oran.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.