Espagne: Cristiano Ronaldo comparaitra lundi devant la justice pour fraude fiscale

Publication: Mis à jour:
CRISTIANO RONALDO 2017
Espagne: Cristiano Ronaldo comparaitra lundi devant la justice pour fraude fiscale | REUTERS
Imprimer

JUSTICE - Le footballeur du Real Madrid, le Portugais Cristiano Ronaldo, témoignera, le 31 juillet, devant le tribunal d’instruction de Pozuelo de Alarcon, dans la banlieue madrilène, en qualité de mis en examen au sujet de quatre délits présumés de fraude fiscale contre le Trésor public, a rapporté, vendredi, la presse espagnole.

Environ 125 journalistes de plus de trente médias d'une douzaine de pays ont pris contact avec le bureau de presse de la Cour suprême pour la couverture de cette déclaration à l'extérieur du bâtiment où se trouve le corps judiciaire.

La section des délits économiques du parquet provincial de Madrid avait déposé, en juin dernier, une plainte contre l'attaquant portugais accusé d’une fraude fiscale présumée à hauteur de 14,7 millions d'euros par le biais de sociétés domiciliées à l’étranger.

Le quadruple Ballon d'Or "aurait profité d'une structure créée en 2010 pour dissimuler au fisc les revenus générés en Espagne par les droits à l'image, ce qui suppose un non-respect volontaire et conscient de ses obligations fiscales en Espagne", selon le parquet.

Ronaldo aurait "simulé" la cession de ses droits à l'image à une société appelée "Tollin Associates LTD", domiciliée aux Îles Vierges britanniques, dont il était le seul actionnaire.

Cette société a ensuite cédé l'exploitation effective de ces droits à l'image à une autre société basée en Irlande et appelée "Multisports&Image Management LTD", dans le but d’occulter à l'Agence fiscale espagnole la totalité des revenus obtenus, d'après le parquet.

Selon l’accusation, Cristiano Ronaldo, 32 ans, aurait seulement déclaré 11,5 millions d'euros de revenus d'origine espagnole entre 2011 et 2014, alors que ces revenus auraient atteint sur ces trois exercices "quasiment 43 millions d'euros".

Le parquet accuse également Ronaldo d'avoir "volontairement" refusé d'inclure 28,4 millions d'euros de revenus liés de la cession de ses droits à l'image pour la période 2015-2020 à une autre société, basée en Espagne et baptisée "Adifore Finance LTD".

LIRE AUSSI: