Michel Onfray moqué pour avoir repris une "fake news" d'un site parodique dans son livre

Publication: Mis à jour:
MICHEL ONFRAY
PARIS, FRANCE - APRIL 08: Philosopher Michel Onfray presents his book 'Cosmos - Vers une sagesse sans morale' during the 'Vivement Dimanche' French TV Show at Pavillon Gabriel on April 8, 2015 in Paris, France. (Photo by Bertrand Rindoff Petroff/Getty Images) | Bertrand Rindoff Petroff via Getty Images
Imprimer

Les fausses informations qui circulent sur Internet prennent bien souvent dans leurs pièges certains internautes. Et le philosophe Michel Onfray n'a pas fait exception à la règle, comme l'ont relevé Les Décodeurs du Monde ce vendredi 28 juillet.

Dans son livre "Décadence", publié cette année aux éditions Flammarion et qui s'est donné pour mission de retracer l'histoire judéo-chrétienne, l'essayiste déclare que "en 1492, Christophe Colomb n'a pas découvert l'Amérique". Il affirme -dans un extrait consultable ici- que cette découverte revient aux Vikings.

"Des découvertes archéologiques et l'étude d'autres documents prouvent la découverte et la présence viking sur les terres d'Amérique vers l'an 1000", écrit-il, avant d'appuyer ses dires par la description d'un bateau "un knaar, un navire de guerre de 16 mètres de long, a été découvert à Memphis (Missouri) près du confluent des rivières Wolf et du Mississippi. La datation au carbone 14 donne une fourchette entre 990 et 1050. L'Amérique a été découverte par les Vikings fin du Xe, début du XIe siècle, autrement dit: cinq siècles avant Christophe Colomb."

L'écrivain ne donne pas la source de cette information. Mais comme le précise Le Monde, il s'agirait d'une "fake news" du site parodique américain World News Daily Report, publié en 2014. L'article du site américain indique en effet qu'un vaisseau viking, dont la description est identique à celle faite par le philosophe, aurait été retrouvé dans la même zone.

En réalité, les seules traces de viking retrouvées sur le continent nord-américain se trouvent en territoire canadien, sur l'île de Terre-Neuve, et donc loin des zones citées par l'écrivain. Elles ont cependant contribué à relancer le débat sur la découverte de l'Amérique, sans pour autant que la question soit tranchée scientifiquement.

Et la bévue de Michel Onfray n'a pas manqué d'amuser les internautes.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.