Djelfa: suspension et conseil de discipline pour les responsables de la mort de la jeune femme enceinte et son bébé

Publication: Mis à jour:
HOPITAL AIN OUSSERA
Archives
Imprimer

Le wali de Djelfa, Hamena Guenfaf a instruit la Direction de la santé de sa wilaya à l'effet de prendre des mesures pour
suspendre et faire passer en conseil de discipline les responsables de la négligence ayant causé la mort d'une femme enceinte et de son bébé, a-t-on appris vendredi auprès des services de wilaya.

Dans une déclaration à la presse jeudi, le wali a insisté sur l'impératif de "prendre les mesures fermes conformément à la loi pour ce genre d'incidents, d'autant qu'il s'agit là de vies humaines", ajoutant que "les responsables de cette négligence doivent assumer leur responsabilité".

Sur instructions fermes du wali et de la tutelle, la direction de la santé, qui a ouvert une enquête et pris des mesures d'urgences, a suspendu les personnel médical responsable au niveau des trois hôpitaux (Aïn Oussara, Hassi Bahbah et Djelfa), en attendant l'achèvement des enquêtes médicale et pénale.

Les faits remontent à la semaine dernière où une femme enceinte et son bébé ont trouvé la mort à Ain Oussara pour un refus catégorique de prise en charge au niveau des trois hôpitaux suscités.

Ce drame a suscité une vive réaction de l'opinion publique qui a fortement dénoncé cet incident. La famille de la victime a appelé les autorités à prendre les mesures nécessaires, à poursuivre les responsable de cette négligence et a ouvrir une enquête sur le décès de leur fille (23 ans) et de son bébé.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.