Le marché des Smartphones poursuivra sa progression jusqu'à 2022

Publication: Mis à jour:
SMARTPHONE
Customers browse smartphones inside an Orange SA store in Blagnac near Toulouse, France, on Wednesday, July 26, 2017. Orange is looking for European acquisitions outside of telecommunications that could cost as much as several billion euros, and recently considered buying German metering company Ista International GmbH, according to people close to the matter. Photographer: Balint Porneczi/Bloomberg via Getty Images | Bloomberg via Getty Images
Imprimer

Le nombre d’utilisateurs de terminaux mobiles dépassera les 5,5 milliards d'ici à la fin de 2022, soit environ 70% de la population mondiale, selon une étude du cabinet Forrester Research. Plus de 3.8 milliards de nouveaux abonnements mobiles seront souscrits au cours des cinq prochaines années, franchissant la barre des 50% de la population globale vers la fin de l’année en cours.

Les Smartphones « low cost » contribueront à stimuler la croissance la plus rapide au Moyen-Orient, en Afrique, en Asie-Pacifique et en Amérique latine. L'étude qui s’intitule "Forrester Data: Mobile, Smartphone and Tablet Forecast, 2017 à 2022 (Global)" révèle également que les ventes de Smartphones à écran large, connus sous le nom de phablets et caractérisés par un usage plus polyvalent, aggraveront le repli des ventes de tablettes à écran petit, en particulier en Chine et en Inde.

"La taille de l'écran des Smartphones a augmenté à un moment où les tablettes tentent d'accroitre leur pénétration dans les marchés Chinois, Indien, Indonésien et Africain, qui totalisent aujourd’hui la majorité des ventes mondiales de Smartphones. Dans ces pays, les clients utilisent leurs Smartphones comme premier périphérique d’accès aux services en ligne et, avec l’arrivée des écrans XXL, ils peuvent les utiliser pour la lecture des contenus vidéo, les achats en ligne et les accès aux réseaux sociaux", indique le rapport.

"Concernant, le taux de croissance des ventes de terminaux mobiles, nous constatons une baisse constante depuis l’année 2012", a indiqué Satish Meena, auteur de l'étude et responsable des prévisions du marché de consommation chez Forrester.

"Cela coïncide avec une forte pénétration dans les marchés développés. Et pour ce qui est des pourcentages des ventes à deux chiffres, ils ont augmenté de 2013 à 2015 dans des pays comme la Chine, l'Inde et d'autres pays à économie émergente" lit-on dans le rapport. Selon ce rapport, aujourd’hui, dans les pays développés comme les États-Unis et en Europe, la principale source de ventes de téléphones mobiles provient des appareils de remplacement et non des achats de la première fois.

"En raison de l'absence de lancements importants de terminaux dotés de fonctionnalités améliorées au cours des dernières années, le taux de remplacement a diminué, ce qui amène les usagers à conserver leurs anciens Smartphones le plus longtemps possible", a indiqué le rédacteur de l’étude. "La plupart des nouvelles ventes d’aujourd’hui et celles du futur proviendront des marchés asiatiques et africains" lit-on dans le rapport.

La migration du mobile vers le smartphone va s’accélérer

Ainsi, Forrester prévoit que le nombre d'abonnés mobiles aux appareils mobiles dans le monde dépassera les 5,5 milliards en 2022, contre 4,8 milliards en 2016 et environ 4,9 milliards prévus pour 2017. Parmi ceux-ci, presque 2,8 milliards d'abonnés utilisent des Smartphones en 2017 avec 1.2 milliard de personnes qui utilisent des téléphones mobiles classiques, ce qui les rend toujours attrayants.

"En février 2017, Nokia a relancé le téléphone classique 3310 pour cibler les marchés émergents" souligne le rapport. On s'attend à ce que cet écart diminue d'ici 2022, alors que quelque 3,8 milliards d'utilisateurs auront des Smartphones et que 433 millions d'utilisateurs auront des téléphones mobiles traditionnels.

La baisse des prix des Smartphones et l’augmentation du nombre des fabricants chinois sont en partie responsables de la forte vente des terminaux intelligents. "Le taux de migration des téléphones mobiles traditionnels vers les Smartphones sera plus élevé durant les cinq prochaines années" lit-on dans le rapport. L'Inde demeure le pays qui continue d’afficher la croissance la plus rapide dans le marché des Smartphones, suivi du Vietnam et du Nigéria. Côté système d’exploitation, le rapport indique que cette année, Android maintiendra sa domination avec 74% de part de marché, grâce à la montée en puissance des fabricants chinois de téléphones intelligents à bas prix. La part de marché d'Apple sera de 21%, suivie des 4% de Windows Phone, l’OS mobile de Microsoft qui travaille actuellement sur un nouveau Smartphone destiné exclusivement aux pays à économie émergente.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.