Coupe du monde 2026: "La CAF soutiendra à 100% la candidature du Maroc"

Publication: Mis à jour:
AMAJU PINNICK
Le président de la Fédération nigériane de football, Amaju Pinnick, aux côtés du président de la FIFA, Gianni Infantino, Nigeria, juillet 2016. | Afolabi Sotunde / Reuters
Imprimer

FOOTBALL - La Confédération africaine de football (CAF) soutiendra "à 100%" la candidature du Maroc pour accueillir la Coupe du monde en 2026, a indiqué, mercredi 26 juillet, le président de la Fédération nigériane de football et membre de la CAF, Amaju Pinnick, interrogé par BBC Sport.

Le Maroc, qui a jusqu'au 11 août pour présenter son offre, "se réunira le mois prochain pour présenter sa candidature pour accueillir la Coupe du monde 2026", a déclaré Amaju Pinnick. "Je serais surpris (si le Maroc ne propose pas sa candidature, ndlr), mais je pense qu'il le fera", a-t-il ajouté.

"Le Maroc est un pays qui peut accueillir le mondial", a encore estimé le responsable sportif, qui siège aux côtés du président de la Fédération royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa, au sein du comité exécutif de la CAF.

"Les Marocains sont très hospitaliers, ils ont un bon réseau de routes et pratiquement tout", a ajouté le président de la Fédération de football du Nigéria, venu au Maroc la semaine dernière pour l'assemblée générale de la CAF qui s'est achevée vendredi à Skhirat. "S'ils veulent accueillir la Coupe du monde, la CAF les soutiendra à 100%".

Lors de cette assemblée générale, la CAF a nommé Fouzi Lekjaa en tant que troisième vice-président de l'instance panafricaine de football, un nouveau poste créé pour lui.

"Le Maroc a des leaders en ce moment qui sont impatients de développer le jeu, et pas seulement en Afrique", a encore fait valoir Amaju Pinnick, qui a rappelé que le royaume accueillera ce week-end la Super Coupe française à Tanger, entre le PSG et Monaco, et qu'il a accueilli la Coupe du Monde des Clubs en 2013 et 2014.

Le Maroc a déjà présenté - sans succès - sa candidature pour l'organisation de quatre précédentes Coupes du monde, en 1994, 1998, 2006 et 2010.

Après la Russie en 2018 et le Qatar en 2022, un ou plusieurs pays africains pourraient accueillir la prochaine Coupe du monde, selon le système de rotation continentale mis en place par la FIFA.

Le continent américain est déjà sur les starting blocks: les Etats-Unis, le Mexique et le Canada ont officialisé leur candidature commune en avril dernier. Le nom du (ou des) pays hôte(s) sera annoncé en 2020.

LIRE AUSSI: