Lancement du doublage du film "L'opium et le bâton" en langue amazighe

Publication: Mis à jour:
INDEXIMG_42
DR
Imprimer

Le coup d'envoi du doublage en langue amazighe du film révolutionnaire "L'opium et le bâton", adapté du roman éponyme de Mouloud Maameri a été donné lundi à Boumerdes en présence du Secrétaire général du Haut commissariat à l'amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad et du réalisateur du film Ahmed Rachdi.

Le coup d'envoi du doublage du film s'inscrit dans le cadre du troisième et dernier jour de la célébration du centenaire de la naissance de l'écrivain Mouloud Maameri (1917-1989) à la maison de la Culture Rachid Mimouni, en présence du président de l'Etablissement chargé du doublage, Samir Aït Belkacem, d'artistes et d'hommes de théâtre et de cinéma.

Dans son allocution d'ouverture d'un atelier de travail sur le doublage de ce film qui durera cinq mois et qui sera projeté en avant-première à Boumerdes, Si El Hachemi Assad a mis l'accent sur l'importance de cette rencontre entre le réalisateur Ahmed Rachdi et le chargé du doublage pour échanger les vues, ajoutant que le HCA accompagnera le chargé du projet en matière de traduction en langue amazighe et assurera le financement du projet par l'Etat à la faveur d'un accord de principe du ministère de la Culture.

De son côté, le réalisateur du film a insisté sur l'impératif du "respect des normes mondiales" lors du doublage du film, la première expérience du genre en Algérie, soulignant l'importance de ce film dans la mémoire des Algériens.

Pour le chargé du doublage, Samir Aït Beklkacem, le plus grand défi est de bien choisir les artistes qui assureront le doublage de grands acteurs de ce film, à l'instar de Hassan El Hassani et Sid Ali Kouiret.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.