Le déficit de la balance commerciale industrielle se creuse sur les 6 premiers mois de l'année 2017

Publication: Mis à jour:
EXPORT TUNISIA
FETHI BELAID/AFP/Getty Images
Imprimer

La balance commerciale du secteur industriel a connu un déficit d’une valeur de 4600,6 MD lors des premiers six mois de l’année 2017 contre un déficit de 3641,4 MD au cours de la même période de 2016, soit un découvert qui s’aggrave pour s’établir à 26,34%, selon l’Agence de promotion de l’industrie et de l’innovation (APII).

Les exportations du secteur industriel ont évolué, jusqu’à fin mai 2017, de 10,7% par rapport à la même période de 2016, générant des recettes estimées à 14 502,6 MD contre 13 105,9 l’année dernière.

S’agissant des importations, le secteur a importé pour 19 103, 2 MD lors des six premiers mois 2017 contre 16 747,3 MD, durant la même période 2016, enregistrant ainsi une hausse de 14,1%.

La hausse enregistrée au niveau des exportations est due essentiellement au secteur des industries mécanique et électrique, dont les exportations ont atteint 7482,8 MD, contre 6447, 8 MD durant les six premiers mois 2016, soit une progression de 16,1%, a expliqué l’APII sur son site officiel.

De même, les exportations du secteur des industries agroalimentaires ont augmenté de 5,8% passant de 1011,7 MD à 1070,7 MD durant les six premiers mois 2017.

Le secteur des industries du textile et de l’habillement n’a pas été en reste, avec des exportations de l’ordre 3024,3 MD contre 2720,2 MD durant les six premiers mois 2016, soit une augmentation de 11,2%.

Il en est de même pour le secteur des industries du cuir et de la chaussure dont les exportations ont augmenté de 7,6% avec 613,4 MD contre 569,9 MD durant les six premiers mois 2016.

Idem, les exportations du secteur des industries diverses ont progressé de 12,4% avec 1061,6 MD contre 944, 2 MD durant les six premiers mois 2016.

Les statistiques de l’APII ont également montré que les importations industrielles ont connu des augmentations pour tous les secteurs. Ces augmentations varient entre 7,1% pour le secteur des industries du cuir et de la chaussure et 58,7% pour le secteur des industries agroalimentaires.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.