Baccalauréat: un taux de réussite 65% chez les filles (ministre)

Publication: Mis à jour:
BAC_1
DR
Imprimer

La ministre de l'Education nationale, Nouria Bengherbrit a indiqué mardi à Alger que le taux de réussite chez les filles à l'examen du baccalauréat session 2017 a atteint 65% qualifiant ce résultat "d'acceptable et d'encourageant", rapporte l'APS.

Dans une déclaration à la presse à l'issue d'un entretien avec la ministre mauritanienne de la culture, Mme Benghebrit a affirmé que la filière des mathématiques vient en première position avec un taux de réussite de 68,70% exprimant "la satisfaction du secteur" quant aux résultats de cette branche scientifique qui "attire désormais de plus en plus d'élèves".

La ministre de l'Education a appelé à "encourager les élèves à opter pour cette spécialité", rappelant dans ce cadre les performances des Algériens qui ont remporté plusieurs prix à des concours de mathématiques notamment aux olympiades internationales de Rio de Janeiro (Brésil) et à une rencontre des pays de la Méditerranée consacrée au jeunes matheux .

S'agissant les préparatifs pédagogiques en cours pour garantir la prochaine rentrée scolaire, elle a rappelé la mise en place du plan national d'enseignement et d'évaluation et le guide de l'enseignant qui seront mis à la disposition des enseignants pour leur mise en application.

Concernant l'amélioration de la "forme et du contenu" des manuels scolaires, la ministre qui a annoncé l'organisation, en septembre prochain, d'un salon sur le livre scolaire, a affirmé que des améliorations seront apportées aux nouveaux livres scolaires notamment ceux des 3e et 4e années primaire et des 2e et 3e années moyenne appelant les éditeurs à participer à l'élaboration de ces livres.

Le taux global de réussite au baccalauréat session 2017 a atteint 56,07%, en hausse par rapport à 2016 où il était de 49,79%.

Les candidats au baccalauréat pouvaient dés 14H00 consulter leurs résultats en envoyant un SMS au *567# ou sur le site de l'Office des examens et concours (ONEC) ou au niveau des établissements scolaires à partir de 15h.

Le baccalauréat de cette année a été marqué par la tenue d'une session spéciale, organisée du 13 au 18 juillet au profit des candidats ayant été exclus pour cause de retard lors de la session ordinaire.

Cette session exceptionnelle, organisée sur instruction du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a concerné 104.036 candidats dont 10.082 scolarisés et 93.954 libres.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.