L'arme peu commune avec laquelle l'agresseur d'un policier à Melilla a été stoppé (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
EL MUNDO
El Mundo
Imprimer

ATTAQUE - Ce 25 juillet, vers 7h35 du matin, des agents de frontière ont été agressés au couteau par un homme criant "Allah Akbar", à la frontière de Beni Ansar à Melilla, rapporte l'agence espagnole EFE. Seul un policier est légèrement blessé à la main.

L'homme a, quant à lui, été interpellé par la police, a confirmé le ministre de l'Intérieur espagnol Juan Ignacio Zoido. Il serait de nationalité marocaine.

Une vidéo surveillance a depuis été diffusée par le journal espagnol El Mundo, dans laquelle on voit les conditions de l'arrestation de l'agresseur. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les policiers l'ont stoppé avec une arme peu conventionnelle, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous:

Alors que l'agresseur, en t-shirt bleu, armé "d'un large couteau", selon La Nacion, se dirige armé vers les policiers, il est encerclé par les gardes frontières qui reculent en voyant l'arme de l'homme.

C'est alors que, profitant du fait que l'agresseur est de dos, un policier se saisit d'un des murets en plastiques utilisés dans les barrages de police et le jette à la tête de l'homme qui le prend de plein fouet et tombe à terre. Ne reste plus aux agents de frontière qu'à se jetter sur l'assaillant pour l'arrêter. Il fallait y penser!

LIRE AUSSI:Melilla: un homme attaque des agents de frontière au couteau en criant "Allah Akbar"