Quand le Maroc s'offre une résidence des plus prisées à Washington

Publication: Mis à jour:
CAPTURE
MRIS
Imprimer

IMMOBILIER - Le Maroc vient de réaliser un des achats immobiliers les plus importants de l'année dans la capitale américaine. Selon le Washington Business Journal, le royaume a acheté une résidence à Washington pour 14 millions de dollars. Une acquisition décrite par le journal comme étant "une des plus importantes de l'année à Washington".

La maison, qui se situe dans le quartier très huppé de Massachusetts Avenue Heights, possède sept chambres, sept salles de bain et 3 salles d'eau.

Selon la même source, la maison, construite en 1962, a appartenu de 1994 à 2017 à Mandell Ourisman, ancien président d'Ourisman Automotive Group, décédé le 5 juillet dernier, et son épouse Mary Ourisman, ambassadeur aux Barbades et aux Caraïbes orientales pendant la seconde administration Bush.

Des proches de Trump comme voisins

Selon Le Desk, la résidence est "probablement destinée pour être celle de l'ambassadeur marocaine aux États-Unis, Lalla Joumala".

Parmi le prestigieux futur voisinage de l'ambassadeur figurent plusieurs hautes personnalités de l'administration Trump. Entre autres, Steven Mnuchin, secrétaire d'état au Trésor de l'administration Trump, dont la résidence se trouve à seulement 150 mètres. Le quartier est également le lieu de résidence de Kellyanne Conway, la controversée conseillère du président américain, et son époux, qui possèdent une maison achetée pour plus de 7 millions de dollars.

Mais l'acquisition immobilière record de l'année dans la capitale, note le Washington Business Journal, reste celle de Jeff Bezos, patron d'"Amazon" et du Washington Post, qui s'est offert l'ancien musée du textile de Washington pour la modique somme de 23 millions de dollars.

LIRE AUSSI: