Championnats d'Afrique de wushu: l'Algérie prend la 2ème place avec 9 médailles d'or

Publication: Mis à jour:
WUSHU ALGERIA
Facebook/WushuAlgeria
Imprimer

La sélection algérienne de wushu a validé son ticket pour les championnats du monde, prévus en septembre prochain en Russie, grâce à sa 2e place aux 6es championnats d'Afrique (Sanda et Taolu) qui ont pris fin dimanche au Bénin en présence de 15 pays, a-t-on appris du directeur des équipes nationales de la Fédération algérienne des arts martiaux, Youcef Hakani.

Les Algériens ont récolté la bagatelle de 17 médailles : 9 en or (4 au Sanda et 5 au Taolu), 6 en argent (2-4) et 2 en bronze (1-1), derrière l'Egypte, championne d'Afrique dans les deux spécialités et devant le Sénégal (3e au Sanda) et la Côte d'Ivoire (3e au Taolu).

L'or algérien du Sanda a été remporté par Abdelkrim Benghanem (-56 kg), Abdelhadi Bouabid (-70 kg), Abdelkrim Momo (-80 kg) et Yasmina Saïdi (-52 kg), tandis que le vermeil au Taolu a été enlevé dans les techniques du Nanquan, Nandao et Nangun, mais aussi par Ahmed Bouhamidene en Nanquan et Dadao.

Grâce à ces résultats, l'Algérie a conservé sa 2e place remportée lors de l'édition 2016 des championnats d'Afrique.

La compétition a enregistré la participation des pays suivants: Bénin (organisateur), Algérie, Congo, Mauritanie, Nigeria, Afrique du Sud, Côte d'Ivoire, Maroc, Mali, Sénégal, Egypte, Rwanda, Togo, Burkina Faso et Niger.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.