Les sites touristiques à Gabès demeurent sous exploités

Publication: Mis à jour:
SOUTH TUNISIA
TUNISIA - MARCH 18: Spring among palm trees, with a Bedouin, Nefta Oasis, Tunisia. (Photo by DeAgostini/Getty Images) | FETHI BELAID via Getty Images
Imprimer

Gabès n’a pas réalisé un véritable saut qualitatif dans le secteur du tourisme malgré la richesse culturelle et la diversité environnementale de la région : un littéral de 80 km, de nombreux oasis, des sources d’eau chaude, des villages amazighs et des habitations troglodytes.

En effet, d’importants projets touristiques, prévus par l’Etat tunisien depuis des années, n’ont pas encore vu le jour, à l’instar de la station thermale d’El Khebayet, à El-Hamma, et du pôle touristique et environnemental intégré à Gabès sud.

Concernant le premier projet, des signes positifs se font sentir. Un groupe d’investisseurs chinois s’est dit intéressé par la réhabilitation de la station thermale d’El Khebayet.

Toutefois, le second projet est en phase de règlement de sa situation foncière. Selon certains, aucun effort n’a été déployé en vue de promouvoir le pôle touristique et environnemental, pourtant regorgeant d’importants atouts.

Ce projet prévoit notamment la construction de huit unités hôtelières d’une capacité de dix mille lits, d’un golf et de plusieurs lotissements commerciaux et d’habitation.

Les opérateurs économiques dans la région espèrent voir le secteur du tourisme à Gabès enregistrer une nette relance et souhaitent que le ministère de tutelle accorde un intérêt particulier au lancement du projet de pôle touristique et environnemental intégré.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.