Tunisie-Affaire de harcèlement sexuel contre deux enfants hospitalisés à La Rabta : le suspect arrêté

Publication: Mis à jour:
CHILDREN RAPE
MUMBAI, INDIA - JANUARY 29, 2010: Goa Russian Minor Rape Anastasia 9 year old Russian girl a rape victim in Goa rape plays game on her moblie at her lawyer office in Goa on Friday. (Photo by Anshuman Poyrekar/Hindustan Times via Getty Images) | Hindustan Times via Getty Images
Imprimer

Le procureur de la République auprès du Tribunal de première instance de Tunis a ordonné l’ouverture d’une enquête judiciaire sur des soupçons de harcèlement sexuel contre deux enfants hospitalisés à l’Institut de neurologie de La Rabta, indique le ministère de la Santé dans un communiqué publié, samedi, 22 juillet.

Le suspect, un ouvrier et non pas un infirmier comme il a été véhiculé, a été arrêté et les victimes ont été pris en charge par les délégués à la protection de l’enfance, lit-on de même source.

Naziha Mahfoudh, directrice de l'Institut national de neurologie "Mongi Ben Hamida" a démenti auparavant sur les ondes de Mosaique FM l'information qui circule sur les réseaux sociaux selon laquelle un infirmier aurait drogué des enfants hospitalisés afin de les agresser sexuellement.

Elle a précisé qu'il s'agit d'un agent travaillant à l'institut qui a harcelé deux enfants sexuellement en échangeant des photos osées sur les réseaux sociaux.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.