Contrat signé, voici à quoi ressemblera la plus haute tour d'Afrique (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

ÉCONOMIE - Le contrat de construction de la Tour BMCE, situé sur la rive droite du Bouregreg à Salé, a été signé ce 20 juillet à Casablanca, avec le groupe chinois China Railway Construction Corporation International (CRCCI) et le Groupe marocain TGCC, annonce un communiqué de la BMCE.

"Élevée sur 250 mètres et 55 étages, la tour sera la plus haute d’Afrique avec des composantes hôtelière et résidentielle ainsi que des bureaux", poursuit le communiqué. La construction devrait durer 3 années.

La même source note que Othman Benjelloun, président du Groupe BMCE Bank of Africa, compte sur l'entière "mobilisation de tous" afin que "cet attelage sino-marocain" pour la maîtrise d’œuvre de la Tour, de même que "l’attelage hispano-marocain", choisi pour son architecture, puissent permettre la réalisation, "dans le respect des délais et des budgets impartis, de la plus haute Tour d’Afrique". Le Président de CRCCI, Zhuo Lei, a, pour sa part, remercié le président du Groupe BMCE Bank of Africa pour "l’honneur d’avoir fait confiance à son Groupe", en lui permettant d’être adjudicataire, avec TGCC, de ce chantier majeur, précise le communiqué du Groupe BMCE Bank of Africa.

La cérémonie de signature a été l’opportunité de projeter un film d’une dizaine de minutes, produit par CRCCI qui, à travers des images de synthèse, a déroulé l’ensemble des étapes futures de construction de la Tour de Rabat Bouregreg (voir vidéo en début d'article).

Le président du groupe, Othman Benjelloun, a évoqué "le serment commun" de faire de la Tour de Rabat Bouregreg "une icône marquante dans les paysages urbain, économique, culturel et touristique du Maroc".

Les architectes du projet, Rafael de la Hoz et Hakim Benjelloun, ont évoqué "l’esprit d’équipe" et "de coopération entre architectes et les ingénieurs" qui prévaudra dans la conduite de ce chantier, souligne le groupe BMCE Bank of Africa.

En mars 2016, le roi Mohammed VI avait lancé les travaux de construction de cette tour, l'une des principales composantes du programme "Rabat Ville Lumière, Capitale Marocaine de la Culture", lancé par le souverain en mai 2014.

Ce plan d'aménagement prévoit la réalisation du Grand Théâtre de Rabat, la Maison des arts et de la culture, la bibliothèque des archives nationales du royaume du Maroc, le Musée archéologique et des sciences de la terre, un Cinéma multiplexe, une galerie de sculpture, une Marina, un Art hôtel, une marina hôtel, un Mall et des commerces, un Business Center, des résidences et des équipements publics et privés.

LIRE AUSSI:
Close
Les neuf plus hautes tours du Maroc
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée