La Tunisie signe le mémorandum d'entente sur le travail décent de l'Organisation Internationale du Travail

Publication: Mis à jour:
FRFR
Facebook/UTICA
Imprimer

La Tunisie et l'Organisation Internationale du Travail (OIT) ont signé vendredi à Genève un mémorandum d'entente pour la mise en oeuvre du "Programme par pays de Promotion du Travail Décent" (PPTD).

Signé par le ministre des Affaires sociales Mohamed Trabelsi, par la présidente de l'Union Tunisienne de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat (UTICA) Wided Bouchamaoui et par le secrétaire-général de l'Union générale tunisienne du travail (UGTT) Noureddine Taboubi d'un côté et par le directeur général du Bureau international du travail Guy Rider d'autre part, cet accord prévoit 5 priorités.

Celles-ci sont: la croissance économique et le développement régional, l'emploi et la formation professionnelle, vers un nouveau modèle de relations professionnelle et de travail décent, une réforme globale de la protection sociale en Tunisie et enfin l'institutionnalisation du dialogue social.

Dans ce cadre l'OIT aidera à travers des moyens financiers mais également une assistance technique.

Intervenant sur les ondes de la radio Mosaïque FM, le secrétaire général de la centrale syndicale Noureddine Taboubi a affirmé que "la signature n'est pas une fin en soi, c'est son application et la manière dont nous allons l'adapter au code du travail qui le sera" a-t-il fait remarquer.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.