Le Maroc accueille sa première banque de sang placentaire

Publication: Mis à jour:
BLOOD
C'est la la première banque de sang placentaire au Maroc | Michaela Rehle / Reuters
Imprimer

SANTÉ - Le Centre Hospitalier Universitaire (CHU) Mohammed VI de Marrakech annonce le lancement de la première banque de sang placentaire (ou banque de sang de cordon) du Maroc.

Selon un communiqué du CHU, cette banque permettra de proposer une nouvelle alternative à de nombreux patients souffrant de maladies cancéreuses (leucémies aiguës, leucémies chroniques, lymphomes, neuroblastome) et non cancéreuses comme les aplasies médullaires, en attente d’une greffe de cellules souches hématopoïétiques mais sans donneurs apparentés dans la famille.

En effet, le sang placentaire (ou du cordon), de par sa richesse en cellules souches hématopoïétiques, peut restaurer une fonction hématopoïétique s’il est greffé à des patients compatibles, à condition qu’il soit correctement prélevé et conservé.

Cette avancée technologique est le fruit du travail conjoint de plusieurs services du Centre, à savoir la maternité, la banque de sang placentaire, la coordination de greffe d’organe et tissus, les laboratoires et le service d’hématologie clinique, ajoute la même source.

Cette action s’inscrit dans le cadre de la continuité des efforts considérables consentis pour une meilleure prise en charge des patients en général et ceux nécessitant une greffe de cellules souches hématopoïétiques en particulier.

De par sa position géographique, son large bassin de desserte (premier greffon issu de la région de Benguerir) et le nombre important d’accouchements réalisés par an dans sa maternité (16.000 accouchements par an), le CHU Mohammed VI ambitionne de rapidement augmenter le nombre de greffons conservés pour constituer un stock important et augmenter, ainsi, les chances de trouver un greffon compatible pour les patients.

LIRE AUSSI: