Hervé Renard espère un miracle pour Abdelhak Nouri (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Imprimer

FOOTBALL - Un "miracle". C'est ce que souhaite Hervé Renard pour Abdelhak Nouri, victime d'un malaise cardiaque sur le terrain avec l'Ajax Amsterdam le 8 juillet dernier, hospitalisé depuis pour des "lésions cérébrales graves et permanentes".

"C'est un drame familial avant tout. (J'aimerais lui) apporter tout mon soutien, à sa famille et à ses proches", a déclaré le sélectionneur national au micro de Hespress.

"On a entendu un diagnostic qui n'est pas très positif aujourd'hui. Dans la vie, il y a des miracles parfois qui se transforment, on ne sait pas comment. Est-ce que c'est possible (pour Abdelhak Nouri), je l'espère. On est de tout coeur avec lui et on espère que cette situation ne va pas empirer et qu'on aura une bonne nouvelle dans les prochains mois".

Abdelhak Nouri, 20 ans, est placé une dizaine de jours en coma artificiel. ""Les fonctions cérébrales de Nouri ont été analysées (...) Le diagnostic qui a ensuite été posé est qu'une grande partie de son cerveau ne fonctionne plus et que les chances de rétablissement de ces fonctions cérébrales cruciales sont nulles", a annoncé le club la semaine dernière.

La cause est "très probablement" le manque d'alimentation du cerveau en oxygène après son malaise sur le terrain.

Ces dernières années, plusieurs joueurs ont été victimes de mort subite après avoir perdu connaissance sur des terrains de football.

En juin dernier, le milieu ivoirien Cheick Tioté, 30 ans, est décédé après un malaise à l'entraînement avec son club de la deuxième division chinoise. En mai 2016, le Camerounais Patrick Ekeng du Dinamo Bucarest est mort aussi des suites d'un malaise cardiaque sept minutes après son entrée en jeu.

LIRE AUSSI:
LIRE AUSSI: