Des peines de prison ferme à l'encontre de 7 mineures poursuivies pour terrorisme

Publication: Mis à jour:
JUDGE
Elle sont poursuivies dans des affaires liées au terrorisme | shutterstock
Imprimer

CONDAMNATION - La chambre criminelle de première instance, chargée des affaires du terrorisme près l'annexe de la Cour d'appel à Salé a prononcé, jeudi, des peines allant de 2 à 5 ans de prison ferme, à l'encontre de sept mineures. Elle sont poursuivies dans des affaires liées au terrorisme.

La Cour a ainsi condamné à 5 ans de prison ferme l'accusée principale et prononcé des peines de prison ferme de 4 ans à l'encontre de trois autres accusées, de 3 ans pour deux et de 2 ans pour une seule mise en cause.

Les accusées étaient poursuivies pour "constitution d'une bande en vue de préparer et commettre des actes terroristes et apologie d'actes et d'organisations terroristes".

Les services de sécurité ont réussi à démanteler une cellule, composée de dix femmes, qui s'activaient dans plusieurs villes et envisageaient de commettre des attentats suicides dans plusieurs endroits au royaume.

La Cour a décidé de séparer le dossier des filles mineures de celui de trois femmes poursuivies dans la même affaire.

LIRE AUSSI: