Jérusalem: L'esplanade des Mosquées interdite aux musulmans de moins de 50 ans

Publication: Mis à jour:
TEMPLE MOUNT
La sécurité a été renforcée | mtcurado
Imprimer

TENSIONS - Le 14 juillet, une attaque contre des policiers israéliens a éclaté sur l'esplanade des Mosquées. Elle a fait 5 morts et un blessé. Le Premier ministre, Benjamin Netanyahu, a alors décidé de renforcer la sécurité dans ce lieu sain, allant jusqu'à interdire à certains musulmans d'y accéder.

"L’entrée dans la Vieille Ville et au mont du Temple sera réservée aux hommes de 50 ans et plus. Les femmes de tout âge seront admises", a affirmé la police dans un communiqué. En ce jour de grande prière, la police a également renforcé ses effectifs dans tous les secteurs et les quartiers. "Des barrages routiers étaient en place sur les routes d'accès à Jérusalem pour arrêter les autobus transportant des musulmans sur le site", souligne Reuters.

Des affrontements entre Palestiniens et la police

Depuis l'attaque, Benjamin Netanyahu avait également décidé d'installer des portiques de sécurité sur la zone. "Il y a eu des affrontements quotidiens entre les Palestiniens qui lançaient des pierres et la police israélienne utilisant des grenades étourdissantes depuis que les détecteurs ont été placés à l'entrée du sanctuaire", affirme Reuters.

A l'approche de la grande prière, le Premier ministre pensait à supprimer les portiques pour éviter de nouveaux heurts. Il a finalement décidé de les maintenir. "Un responsable israélien a indiqué, vendredi, que le cabinet de sécurité 'avait donné à la police l’autorité de prendre toutes les décisions pour permettre un accès libre aux lieux saints tout en maintenant la sécurité et l’ordre public''", rapporte The Times of Israel.

LIRE AUSSI: