Le trailer de la web-série "Stargate Origins" va rendre les fans nostalgiques (et très impatients)

Publication: Mis à jour:
STARGATE
INSTAGRAM / NYADAS_WORLD
Imprimer

SÉRIES TÉLÉ - A l'occasion des vingt ans de "Stargate", la Metro Goldwyn Mayer (MGM) a annoncé jeudi 20 juillet que la série phare de science-fiction reprenait sous la forme d'une mini web-série intitulée: "Stargate Origins".

Un format inédit composé de dix épisodes de dix minutes chacun. Tous seront visibles sur le site créé pour l'occasion: stargatecommand.co On peut y voir le teaser de ce nouveau défi que se lance la franchise Stargate.

C'est pendant le festival Comic Con qui se déroule jusqu'au 23 juillet à San Diego, en Californie, que la MGM a dévoilé cette grande nouvelle pour les fans inconditionnels de la série.

"Nous étions impatients de revisiter une nouvelle fois la franchise Stargate et de créer une histoire qui respecte le mythe fondateur et qui donne aux fans encore plus de mystère et d'aventure" a déclaré le responsable du digital et des nouveaux supports à la MGM, Kevin Conroy. Avant d'ajouter qu'il voyait"Stargate Origins" comme un remerciement aux fans "qui ont perpétué l'esprit de la franchise pendant 25 ans."

La série est en effet née en 1994 avec le premier film "Stargate, la porte des étoiles" réalisé par Roland Emmerich suivi ensuite de nombreuses séries en 1997, 2004 et 2009. Mais aussi une série animée en 2002 avec "Stargate Infinity". Dans chaque reprise, on retrouve le concept de la "porte des étoiles" qui permet de passer de planète en planète. Autre spécificité, l'histoire se déroule à l'époque contemporaine et non dans le futur comme c'est souvent le cas dans la science-fiction.

Dans ce prequel, les fans pourront découvrir Catherine Langford, jeune, qui doit sauver le monde en explorant les mystères de la Porte des Étoiles. Incarnée dans les séries et films précédents par les actrices Elizabeth Hoffman et Viveca Lindfors, c'est la fille de Paul Langford, l'archéologue qui découvre la fameuse porte à Gizeh en 1920.

LIRE AUSSI: