Contre-Allée, la marque de chaussures en raphia qui prend le contre-pied de la consommation de masse

Publication: Mis à jour:
CONTREALLE
Contre-Allée
Imprimer

MODE - Née d’une histoire d’amitié entre 3 jeunes créatifs au regard aiguisé, Contre-Allée est une nouvelle marque qui prend le contre-pied de l’industrie de la chaussure. Après avoir sillonné en long et en large les souks du Maroc et les quartiers de Casablanca, Marouane, Anne et son frère Arnaud découvrent une matière peu répandue dans le textile: le raphia. C’est le coup de foudre!

contreallée

Séduits par ses nombreuses qualités, ils décident alors d’utiliser cette matière souple et solide en imaginant une chaussure unique, colorée et confortable dans laquelle résonnerait l'âme et l'authenticité des quartiers populaires marocains. Ils dévoilent une première collection composée de modèles aux noms évocateurs: Derb Sultan, Bachko, Lamdina ou encore Sbata..

Au-delà de l'esprit et des couleurs des ruelles casablancaises, c’est surtout la culture marocaine qui inspire les 3 fondateurs de Contre-Allée. "La facilité avec laquelle le contact s'établit, la chaleur d'une poignée de main ou le sourire d'un enfant qui vous croise: je pense que c'est le Maroc dans toute sa splendeur", déclare Arnaud. "Au-delà des choses visibles, nous aimerions vraiment rendre hommage à tout ce qui n'est pas palpable mais qui est source de motivation et qui maintient notre joie de vivre!"

"La majorité des chaussures disponibles sur le marché sont des produits de consommation de masse. Nous voulions être en marge de ce processus et replacer le savoir-faire des tisseurs, la qualité et la durabilité de cette matière naturelle qu’est le raphia afin de créer une histoire à contre-sens des habitudes d’aujourd’hui", explique Marouane au HuffPost Maroc.

"La valeur ajoutée de nos modèles réside dans la fabrication artisanale faite main, d'artisans marocains locaux. Le tissage d'une paire de raphia nécessite une journée entière de travail!", argumente pour sa part Anne. "Ce savoir-faire ancestral apporte une histoire et une traçabilité de nos créations. Nous souhaitons mettre encore plus en avant ces hommes et ces femmes qui font preuve d'une dextérité à la hauteur de leur humilité."

Ton cœur comme un zellige 🌸 #springsummer2017 #zellige #iloveraphia #handmade

Et opslag delt af Contre-Allée (@contre.allee) den

"Notre projet est de remettre au gout du jour le raphia, qui reste une matière très peu utilisée dans le domaine du textile. Le deuxième objectif est de mettre en avant le savoir-faire ancestral des artisans marocains et, par la même occasion, couper court à une consommation de masse, peu avertie de l'origine des produits achetés", ajoute Marouane.

Côté organisation, la petite équipe à trouver le combo gagnant. Marouane, jeune designer d'intérieur marocain, s’occupe du stylisme et du suivi de la production. Anne, jeune française installée depuis 2 ans à Casablanca, est en charge de la partie commerciale et de la communication. Son frère Arnaud, quant à lui, étudiant aux Beaux-Arts de Reims et spécialisé dans le design graphique, s'occupe du site et des outils graphiques.

En vente à Reims uniquement, la marque sera disponible à Casablanca lors de la vente privée mercredi 26 juillet, de 18 à 21h, au Bondi Coffee Kitchen.

LIRE AUSSI: