Affontements à Jérusalem et en Cisjordanie: un 3e Palestinien tué

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Un Palestinien a été tué vendredi en Cisjordanie occupée, portant à trois le nombre de Palestiniens ayant péri vendredi dans des affrontements entre les forces israéliennes et des manifestants, selon le ministère palestinien de la Santé.

"Un Palestinien est mort après avoir été visé au coeur avec des balles réelles" à Abou Dis, en Cisjordanie occupée par Israël, a indiqué le ministère qui n'a pas donné plus de détails.

Les tensions qui montaient ces derniers jours dans la vieille ville de Jérusalem ont poussé les policiers israéliens à prendre une décision radicale: interdire aux hommes de moins de 50 ans d'accéder à la vieille ville vendredi 21 juillet pour la grande prière musulmane.

"L'entrée dans la vieille ville et au Mont du Temple (ndlr: l'esplanade des Mosquées pour les musulmans) sera réservée aux hommes de 50 ans et plus. Les femmes de tout âge seront admises", a dit la police dans un communiqué.

Les tensions sont vives autour de l'esplanade des Mosquées, où les Palestiniens dénoncent depuis dimanche les détecteurs de métaux qui ont été installés aux entrées du site après une attaque meurtrière contre des policiers israéliens, le 14 juillet.

En signe de protestation, ils ont décidé de ne plus aller prier sur l'esplanade des Mosquées. Des centaines de Palestiniens effectuent donc, depuis dimanche, leurs prières dans la vieille ville.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.