Le constructeur italien Fiat Chrysler veut s'installer en Algérie

Publication: Mis à jour:
FIAT CHRYSLER
AP/LaPresse
Imprimer

Le ministre de l’Industrie et des mines, Mahdjoub Bedda, a reçu mercredi à Alger l’ambassadeur d’Italie Pasquale Ferrara qui a exprimé la volonté du constructeur italien Fiat Chrysler de s’installer en Algérie à travers un projet de montage automobile, a indiqué jeudi 20 juillet le ministère dans un communiqué.

Accompagné d’une délégation de Fiat Chrysler lors de cette audience, M. Ferrara a informé le ministre que ce constructeur italien avait déjà entamé un travail de prospection en vue de sélectionner des sous-traitants algériens pour ce projet, précise la même source.

M. Bedda "s’est félicité de cette perspective, tout en informant la partie italienne que ce projet pourrait passer à une étape concrète après la finalisation du nouveau cahier des charges qui régit cette activité".

Il a également indiqué à ses hôtes italiens que son département ministériel était "prêt à accompagner les projets qui s’inscrivent dans la stratégie du gouvernement", note le communiqué.

Par ailleurs, le ministre a abordé, lors de cette audience, les autres possibilités de partenariat dans les différents domaines, en mettant l’accent sur les priorités de son secteur notamment le développement des PME/PMI et du tissu de sous-traitance pour accompagner la politique du gouvernement en matière d’industrie mécanique.

A cet effet, l’ambassadeur italien a souligné la volonté de son pays de développer les relations bilatérales en invitant les opérateurs économiques italiens à venir s’installer en Algérie, ajoute la même source.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.