Par solidarité avec le rappeur Klay BBJ, Balti annule 3 de ces concerts

Publication: Mis à jour:
RFR
Facebook/Balti Baltiroshima
Imprimer

Le rappeur tunisien Balti a indiqué jeudi avoir annulé ses concerts à Carthage, Bizerte et Gafsa et ce en soutien à un autre rappeur Klay BBJ, déprogrammé par de nombreux festivals.

C'est ce qu'il a affirmé dans une mise au point publiée sur sa page Facebook où il affirmé être "solidaire de Klay" indiquant "annuler (sa présence) lors des concerts partagés (avec Klay BBJ et d'autres rappeurs) dont ceux de Bizerte, Gafsa et Carthage".

Tout est parti de Mahdia où Klay BBJ avait un concert. Au milieu du concert, les forces de sécurité se retirent: "au début la sécurité de Klay BBJ et du concert étaient assurés. Tout était en règle mais le rappeur a touché le fond en s’attaquant aux policiers avec des paroles blessantes" a expliqué sur Mosaïque FM Mohamed Sioud, secrétaire général du syndicat de base de l'unité de maintien de l'ordre régional.

À la suite d'un appel lancé par les syndicats régionaux des forces de la sécurité refusant d'assurer la sécurité des spectacle du rappeur, plusieurs autres festivals se sont désistés dont notamment Tozeur, Monastir, Soliman, Gafsa et récemment le festival international de Carthage.

Appelant au calme, Balti a affirmé que "tout le monde connaît les chansons de Klay BBJ que celui-ci a également chanté l’année dernière et cette année, et les agents de police ont toujours assuré la sécurité de ses concerts. Ses chansons ne contiennent aucune insulte ni aucune menace (...) Nous avons foi aux syndicats et aux forces de l'ordres intègres pour être des médiateurs".

LIRE AUSSI: Klay BBJ déprogrammé de plusieurs festivals: "Le même scénario qu'en 2013 qui se répète" (VIDÉOS)

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.