Mondiaux de Handisport: les frères Baka sur les 2 premières marches du podium au 1500 m

Publication: Mis à jour:
Imprimer

Les frères Abdellatif et Fouad Baka ont remporté, respectivement, le titre mondial et la médaille d'argent du 1500 mètres en finale T13 disputée mercredi soir à Londres, pour le compte de la 6e journée des 8es championnats du monde d'athlétisme handisport.

Abdellatif, champion paralympique et recordman du monde de l'épreuve en 3:48.29, a couru le 1500 mètres en 3:52.82, réalisant un nouveau record des championnats, suivi de son frère Fouad (3:53.07) et l'Australien Jaryd Clifford (3:53.31).

Les deux athlètes algériens ont mené une course tactique, laissant le soin à leurs adversaires de mener les débats et se relier sur les étapes intermédiaires de la course. C'est le Polonais Wietecki Lukasz qui a franchi, le premier la ligne d'arrivée au 400m, en 1:04.90, avant de passer le témoin au Kenyan Benard Koskei au 800m (2:07.18). Lukasz reprend la tête, par la suite, et termine le 1200m en 3:09.53.

Et c'est à partir des 250 derniers mètres que Abdellatif et Fouad Baka ont décidé de prendre la tête, côte à côte, avant accélérer vers la ligne d'arrivée.

Avec cette première place à Londres, Abdellatif Baka réussit son pari après avoir raté d'un cheveu le titre mondial lors de l'édition en 2015 à Doha où il s'était contenté de la médaille d'argent au 1500m et une autre au 800m.

baka abdellatif

Pour son frère Fouad, c'est la première médaille de sa carrière dans un premier Mondial qui commence bien pour lui. L'athlète aura la chance, peut-être d'ajouter une autre consécration, vendredi soir en finale du 400m.

"La chose la plus importante dans cette course était de conserver ses forces et bien contrôler les autres concurrents. Je m'entraîne avec mon frère jumeau Fouad depuis 10 ans, sous la houlette de notre coach Brahmi. A chaque sortie, nous optons pour des tactiques selon le niveau de la course.

L'important aujourd'hui était de remporter ce titre mondial que j'ai déjà décroché au Mondial 2013 à Lyon, mais que j'ai perdu en 2015 au Qatar. J'offre cette médaille à tous ceux qui m'ont soutenu et prodiguer des conseils pour atteindre ce niveau", a déclaré, Abdellatif au site des Mondiaux de Londres.

Abdellatif Baka prendra part, jeudi en soirée aux séries du 800m, sans son frère, mais avec un autre coéquipier, Mohamed Fouad Hamoumou et pratiquement les mêmes adversaires de la finale du 1500m.

De son côté, Fouad était tout heureux de remporter sa première médaille mondiale. "Je suis heureux pour moi et mon frère. Abdellatif a de l'expérience et il est habitué aux sacres mondiaux. Pour l'instant, je ne pense pas à le battre, car nous formons un bon duo et j'apprends tout le temps avec lui", a-t-il indiqué.

Dans la même journée de mercredi, le sprinteur algérien Nasser Djamil s'est qualifié pour la finale du 200m (T12), après avoir remporté sa série, en 22.68, réalisant son meilleur chrono de la saison et le 3è meilleur temps des cinq séries. La finale de l'épreuve aura lieu jeudi à 19h35.

A l'issue de la 6è journée, l'Algérie remonte à la 9e place avec sept médailles (4 or, 2 argent et 1 bronze).

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.