La Fédération Tunisienne de l'Hôtellerie aspire à donner un nouvel élan au secteur en Tunisie

Publication: Mis à jour:
DJERBA
FETHI BELAID/AFP/Getty Images
Imprimer

Alors que les prémices d'une bonne saison estivale se profilent, la Fédération Tunisienne de l'Hôtellerie a tenu, ce mercredi 19 juillet 2017 une conférence de presse pour dresser un état des lieux du secteur et dévoiler les chiffres portant sur l’activité hôtelière en cette saison touristique 2017.

Deux millions de visiteurs attendus

Les entrées touristiques durant le premier semestre de 2017 ont évoluées de 29,3% par rapport à la même période de 2016. En effet, 2.561.077 entrées touristiques ont été enregistrées, d'après les derniers chiffres communiqués par la FTH. Une évolution importante annonçant la reprise du tourisme européen vers la destination Tunisie même si elle reste en-deçà des attentes.

La secrétaire générale adjointe de la Fédération Tunisienne de l'Hôtellerie (FTH), Mouna Ben Halima, a fait savoir que les prévisions pour l’année 2017, tablent sur une croissance de 30% de nombre des touristes européens, à 2 millions de visiteurs, contre 1,5 million d'européens en 2016.

Selon les données présentées par la FTH, le tourisme maghrébin reste prépondérant avec l’entrée de 1.413.502 personnes, en accroissement de 44,7%, par rapport à la même période de 2016. La part du lion revient toujours, aux algériens (766.383 entrées, en hausse de 61,2 %), suivis par les libyens (619.662 entrées, en progression de 30,6%).

Les Français en tête, suivis par les Allemands et les Italiens

S’agissant des marchés traditionnels de la Tunisie, les Français viennent en première position avec 202.350 touristes, en évolution de 43,2 %, suivis par les Allemands (60.038 touristes) et les Italiens (36.596 entrées). Les Belges reviennent, aussi, vers la destination Tunisie, enregistrant 17.807 entrées avec une hausse de 99,4%.

Par contre, le nombre des touristes russes a enregistré une régression de 20% du 1er janvier au 30 juin 2017, chutant à seulement 149.691 visiteurs.

Les touristes chinois ont, par ailleurs, enregistré une progression de 350,1% par rapport à la même période de l’année 2016, et ce grâce à la mesure prise par le gouvernement tunisien en leur faveur notamment l'exemption de visa d’entrée. La Tunisie a accueilli, du 1er janvier au 30 juin 2017, 8.885 touristes chinois.

Quant aux Tunisiens résidents à l'étranger, ils ont atteint, 2044.361 entrées soit une hausse de 36,1% enregistrant une progression de 7,8% par rapport à l’année écoulée.

Nette progression du nombre de nuitées passées par les Tunisiens dans les hôtels

Revenant sur l'état des lieux du tourisme intérieur, le nombre de nuitées passées par les Tunisiens dans les hôtels a progressé de 20,3% durant le premier semestre 2017, et ce comparant à l'année précédente. Cette évolution se traduit par la nouvelle stratégie adoptée par la fédération et qui vise à encourager le Tunisien à réserver dans les hôtels. "Les habitudes du Tunisien sont en train d'évoluer" a confié Ben Halima au HuffPost Tunisie. Les Tunisiens sont de plus en plus motivés à réserver durant toute l'année à savoir les week-ends et pendant les vacances de printemps.

D'après elle, il est temps d’organiser le marché local, en collaboration avec le ministère du Tourisme, les agences de voyages et tous les intervenants du secteur touristique. Elle a souligné la nécessité de présenter un produit conforme aux standards internationaux et aux attentes des clients aussi bien tunisiens qu’étrangers, rappelant dans ce cadre que les normes de classification en vigueur datent de 2005 et concernent principalement les critères matériels et non de service.

Elle a appelé, à cette occasion, à réviser ces normes, recommandant aux vacanciers de faire preuve de vigilance avant de réserver leurs séjours dans les hôtels et de bien vérifier les commentaires sur le net.

La FTH rapporte, par ailleurs, que 84% des clients tunisiens sont satisfaits de leurs séjours hôteliers, selon une étude qui a été menée à ce sujet. En termes d’attentes prioritaires, les Tunisiens évoquent la nourriture (1ère place), la propreté (2ème place), l'accueil (3e place), l'animation (4ème place) et la qualité du service (5e place).

Une nouvelle équipe, un nouvel espoir

En effet, le tourisme intérieur demeure un choix stratégique et l'une des priorités majeure du nouveau bureau de la FTH, élu en début d'année. De nouvelles mesures ont été, par ailleurs, entreprises par la fédération pour éviter les anciennes erreurs et d'anticiper les décisions audacieuses. Il a été décidé de lancer un appel d'offre de trois ans au lieu d'un budget annuel afin d'éviter la lenteur d'administration et le retard de fixation du budget réservé à la FTH. "C'est la première fois qu'on refuse totalement la situation" a noté Ben Halima en précisant que le budget dédié pour cet été sera réservé pour la couverture de la prochaine saison hivernale. "En 2018, les décisions seront plus rapides" a-t-elle estimé.

Harmoniser les forces, trouver de nouvelles alternatives et apporter "du sang neuf" au secteur agonisant sont les maîtres-mot de cette équipe de jeunes a fait savoir la secrétaire générale adjointe de la FTH. "Le jour de notre élection, nous étions 320 adhérents à la FTH. Aujourd'hui nous sommes 450" a précisé Ben Halima. Une preuve de plus qui montre l'enthousiasme et la motivation de ces derniers dont le seul objectif est d'améliorer le secteur et redonner un nouveau souffle au tourisme tunisien. "Je sens, d'ailleurs, une énorme responsabilité sur nos épaules" a-t-elle conclu.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.