Pour Bouteflika, Blaoui Houari était "une sommité qui a contribué au développement du goût artistique national et humain"

Publication: Mis à jour:
BLAOUI
DR
Imprimer

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a adressé mercredi 19 juillet un message de condoléances à la famille du défunt Blaoui Houari, dans lequel il a souligné que "l'Algérie et la scène artistique et culturelle viennent de perdre une sommité qui a contribué, des décennies durant, au développement du goût artistique national et humain".

"C'est avec une profonde affliction que j`ai appris la nouvelle du décès du grand chantre Blaoui Houari, puisse Dieu lui accorder Sa sainte miséricorde et l'accueillir en son vaste paradis", a écrit le président Bouteflika dans son message.

"L'Algérie et la scène artistique et culturelle perdent en lui une sommité qui a contribué, des décennies durant, au développement du goût national et humain. Le défunt était une source inépuisable de créativité qui enrichit le répertoire national avec une variété de compositions musicales de différents styles et genres. De même qu'il a formé plusieurs jeunes talents qui ont brillé sur la scène artistique et contribué à la promotion de la musique dans notre pays. Il fut de cette trempe d'artistes algériens dont les chansons resteront gravées à jamais dans les mémoires", lit-on dans le message.

"Blaoui Houari nous quitte aujourd'hui, mais sa musique subtile au rythme raffiné ne cessera de marquer l'histoire de l'art et d'inspirer les créateurs", a ajouté le président Bouteflika.

Le chef de l`Etat a adressé ses "condoléances les plus attristées à la famille du défunt, à ses proches, à ses admirateurs ainsi qu'à toute la famille artistique, priant Dieu Tout-Puissant de lui accorder Sa sainte miséricorde, de l`accueillir en Son vaste Paradis et d`assister les siens en cette pénible épreuve".

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.