Attendre son conjoint, s'occuper des enfants, la BD d'Emma pointe le problème de "l'heure des mamans" après le travail

Publication: Mis à jour:
LATTENTE
EMMA
Imprimer

VIE DE FAMILLE - Déjà 17h30. Vous avez encore du pain sur la planche au travail mais vite, il faut aller chercher le petit à la crèche ou chez la nourrice. Une fois à la maison, il faut encore faire à manger, lui donner un bain, bref, c'est une deuxième journée de travail qui commence. Pendant ce temps, votre conjoint est encore au travail. Il a beaucoup de boulot.

La dessinatrice Emma, qui a réalisé la très partagée et discutée bande dessinée sur la charge mentale, a publié mardi 18 juillet une nouvelle BD intitulée "L'attente". Dans celle-ci, elle revient sur ce moment où, le soir, la mère attend encore le père. D'après son expérience et celles de ses amies, la dessinatrice constate qu'aujourd'hui encore, le travail de l'homme est plus valorisé que celui de la femme.

Pendant qu'elle se dépêche toute la journée pour finir en temps et en heure, lui peut se permettre de faire du "présentéisme".

Impossibilité d'organiser le travail ménager

"J'ai fait cette BD parce que la précédente sur la charge mentale ne tenait pas compte d'une chose importante: le temps de travail", explique Emma au HuffPost. "J'ai reçu beaucoup de commentaires intéressants dans ce sens: organiser le travail ménager avec deux parents à plein temps est impossible."

Loin de rejeter la faute sur les hommes, elle explique à L'Obs que c'est plutôt propre à la culture française: "Ce n'est pas inscrit dans nos gènes. Cette attente est une tendance influencée par une société sexiste où on prône la culture du travail. De plus en plus de personnes tentent d'y échapper mais les clichés sont difficiles à briser."

Reste que, en attendant, ce sont encore trop souvent les femmes qui se retrouvent dans "l'attente" et qui quittent le travail plus tôt que les hommes, parfois sous les regards accusateurs de leurs collègues.

Voici le premier volet de la bande dessinée avant d'en découvrir le second, plus axé sur le temps de travail que sur le point de vue du foyer, qu'Emma publiera en septembre.

lattente

lattente

attente

attente mmans

attente mamans

attente mamans

attente mamans

mamans

attente mamans

attente mamans

attente mamans

attente mamans

attente

attente

attente

attente

attente mamans

attente

heure des mamans

attente

attente

attente

attente mamans

attente

attente

attente

attente

attente

attente

attente mamans

attente mamans

attente

attente

attente

attente

attente

LIRE AUSSI: