Arabie Saoudite: La jeune fille en jupe a été relâchée par les autorités

Publication: Mis à jour:
TWITTER
La jeune fille a été relâchée dans la soirée | Twitter
Imprimer

ENQUÊTE - La vidéo d'une jeune mannequin saoudienne sans voile et en mini-jupe déambulant dans le village saoudien d'Ushayqir a suscité un tollé auprès des autorités saoudiennes. La jeune femme, prénommée Khulood, a été arrêtée, mardi, par la police de Ryad, pour son audace vestimentaire, avant d'être relâchée le soir même. Aucune charge n'a été retenue contre elle.

Khulood était accusée d'avoir pris des photos alors "qu’elle portait des habits indécents, manquant ainsi de respect et violant les enseignements de l’islam, ainsi que les traditions et les coutumes du pays".

"La police l'a relâchée mardi soir, a indiqué le ministère de l'Information dans un communiqué", rapporte La Parisienne. Khulood a reconnu les faits mais a affirmé que les vidéos avaient été postées à son insu.

Les autorités n'ont donc pas donné raison à ceux qui avaient revendiqué son arrestation sur les réseaux sociaux, pour avoir "violé le code vestimentaire" du pays conservateur. Le dossier a été clôturé par le procureur.

La mésaventure de Khulood rappelle celle des deux jeunes filles marocaines d'Inezgane, Sihame et Sanae. Toutes deux avaient été poursuivies, en juin 2015, pour "outrage à la pudeur" pour avoir fait leurs courses en robe au marché de la ville. Plusieurs associations, dont l'AMDH-Agadir et la LDDF, les avaient soutenues et des sit-in ont été observés pour revendiquer les valeurs de liberté. Le tribunal de première instance d'Inezgane avait finalement décidé, en juillet 2015, de les acquitter.

LIRE AUSSI: