Réouverture de la mosquée Ketchaoua d'Alger au cours du troisième trimestre 2017

Publication: Mis à jour:
KETCHAOUA ALGERIA
Algiers, Algeria: Ketchaoua mosque, flanked by two minarets - Kasbah of Algiers - UNESCO World Heritage Site - photo by M.Torres | mtcurado via Getty Images
Imprimer

Le ministre de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Youcef Cherfa a annoncé mardi à Alger que les travaux de restauration et de réhabilitation de la mosquée Ketchaoua (Alger), réalisés par des experts turcs, seront parachevés au cours du troisième trimestre 2017.

"La réception de la mosquée Ketchaoua est prévue au troisième trimestre 2017", a déclaré M. Cherfa lors d'une rencontre d'évaluation souhaitant voir la prière de Aïd Al Adha accomplie dans cette mosquée historique".

Les travaux de restauration de ce site historique sont en cours depuis 2014 par l'Agence turque de coopération et de coordination (tuque).

La réalisation de ce projet est prise en charge gracieusement en vertu de l'accord signé entre l'Algérie et la Turquie et annoncé à l'occasion de la visite effectuée à Alger en septembre 2013 par le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, actuellement président de la Turquie.

La construction de la mosquée Ketchaoua, une des plus célèbres d'Alger, remonte à plus de quatre siècles. Ce chef-d`úuvre architectural qui allie les styles arabesque et turc a été agrandi par le Dey Hussein en 1794 avant d'être transformé en Eglise durant la période coloniale et reprendre sa vocation après l'indépendance.

Par ailleurs, le ministre a fait état de l'entrée en service partielle avant fin 2017 de la Grande mosquée d'Alger, un projet "national stratégique" a-t-il dit.

Cette réception concernera la salle de prière, le minaret et la cour alors que le reste des structure et équipements seront réceptionnés en 2018, selon le ministre qui affirme que ses services prennent en charge la réalisation de 7.341 infrastructures publiques relevant de 24 secteurs.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.