Winnie l'ourson censuré en chine à cause de sa ressemblance avec le président Xi Jinping

Publication: Mis à jour:
RFFR
Weibo/AFP
Imprimer

Winnie l'ourson est désormais personne indésirable en Chine, le petit ours a été victime d'une censure sur tous les réseaux sociaux chinois après qu'on l'ait comparé au président chinois Xi Jinping.

En effet, cela remonte à 2013 quand des internautes ont détourné une photo du président chinois en compagnie de Barack Obama en une photo de Winnie et Tigrou, les principaux personnages du dessin animé culte. Ce photo-montage est devenu un mème sur Weibo, l'équivalent chinois de Twitter.

Les détournements ne se sont pas arrêtés là et un nouveau mème du président chinois avec le premier ministre japonnais détournés cette fois-ci en Winnie et Bourriquet a été publié.

Mais selon le site d'analyse politique Golbal Risk Insights, le détournement de trop est apparu en 2015 mettant côte à côte la photo de président chinois debout dans une décapotable lors d'un défilé et la photo d'un jouet de Winnie l'ourson dans une décapotable également.

Cette censure de toutes les références à l'ourson jaune vient à l'approche du congrès quinquennal du parti communiste chinois, et pour cause, le président chinois adopte une politique de "cybersouveraineté" en maintenant un contrôle total sur internet et plus particulièrement sur les réseaux sociaux (Weibo et Wechat principalement). Ce système de cybercensure chinois appelé le Great Firewall of China est l'un des systèmes de contrôle d'internet les plus développés du monde.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.