Malgré la hausse des exportations, la balance alimentaire déficitaire au premier semestre 2017

Publication: Mis à jour:
AGRICULTURE TUNISIA
Vineyards and grapes of the vineyard of Tekelsa in the region of the Cap Bon (Tunisia) (Photo by Nicolas Fauqu��/Corbis via Getty Images) | Nicolas Fauqué via Getty Images
Imprimer

Le déficit de la balance alimentaire a atteint 728,5 millions de dinars (MD) au cours du 1er semestre 2017 (ce qui représente 9,7% du déficit de la balance commerciale) contre 367,6 MD, au cours de la même période 2016, selon les dernières données publiées par le ministère de l'agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche.

De même, le taux de couverture de la balance commerciale alimentaire a enregistré, de janvier à Juin 2017, une baisse pour se situer à 68,5 % contre 79, 4% au cours de la même période de 2016.

Cette chute résulte d'une importante hausse de la valeur des importations des produits de base de 29,8% alors que les exportations ont enregistré une légère progression de 12%.

Progression de 12% des exportations des produits alimentaires

Les exportations des produits alimentaires ont enregistré, au cours du 1er semestre 2017, une progression de 12%, à cause de l’importante hausse de 12% des recettes des dattes dont la valeur des ventes réalisées vers 70 pays a atteint 347 MD ainsi que l’amélioration des prix de 27%.

La même tendance haussière a été également, relevée pour les produits de la mer (+62%), les pâtes alimentaires (+8%) et les légumes frais (+25%), notamment les tomates provenant des projets utilisant les eaux géothermales.

En ce qui concerne la saison d’exportation des fruits d’été, la valeur des exportations s'est établie, au cours du 1er semestre, à 32 MD, enregistrant, une hausse de 20% par rapport à la saison écoulée.

Selon le département de l’agriculture, la Tunisie a exporté environ 5,3 mille tonnes de pastèques dont 95% de la quantité a été vendue sur les marchés français et italiens.

Le pays a exporté, également, d’autre fruits à l’instar des pêches (environ 3400 tonnes) et les abricots (1700 tonnes) .

Toutefois, les exportations d'autres produits alimentaires ont régressé, au cours de cette période, à l'instar de l’huile d’olive dont la valeur a chuté de 3%(431 MD contre 443 MD) .

De même, les quantités de l’huile d’olive exportées ont chuté de 24% pour se situer, au cours du 1er semestre 2017, à 47 mille tonnes contre 62 mille tonnes au cours de la même période 2016.

Les exportations des agrumes et des conserves de poissons ont également baissé respectivement de 9% et 19%, malgré l’évolution de la production locale du pays.

A souligner que la valeur des exportations alimentaires a atteint, au cours du 1er semestre 2017, 9,8% du total des exportations tunisiennes contre 10% au cours de la même période 2016.

Les importations ont atteint 2310,9 MD, soit une hausse de 29,8% par rapport au 1er semestre 2016. Cette croissance est expliquée par la hausse du rythme d’acquisition des produits alimentaires de base au cours de cette période, outre la hausse des prix sur le marché mondial et la chute du taux de change du dinar tunisien par rapport aux devises étrangères.

Parmi ces produits alimentaires de base, on peut citer le sucre (318 MD contre 99MD), les huiles végétales (+102%), les viandes rouges (8,8MD contre 1,4MD).

A un degré moindre, viennent le blé tendre (+20%) et le mais (+27%).

Il y a lieu de souligner que des produits qui ne sont pas classés de base ont également enregistré une hausse de leurs importations, comme les bananes (7%) et les conserves de poissons (+20%) et les différentes préparations alimentaires (+16%).

En contre partie, d'autres produits alimentaires ont enregistré une baisse de la valeur de leurs importations au cours de cette période, comme les pommes de terre (32%) à cause de la régression des quantités importées de 48% et l’amélioration de la production locale, outre la stabilité de la valeur des importations d’orge et de blé dur.

La valeur des importations alimentaires ont enregistré au cours du 1er semestre 2017, 9,8% du total des importations du pays contre 8,8% au cours de la même période 2016.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.