Arabie Saoudite: Une femme recherchée pour avoir porté une mini-jupe

Publication: Mis à jour:
TWITTER
Les autorités saoudiennes ont ouvert une enquête | Twitter
Imprimer

ENQUÊTE - Une mannequin saoudienne, Khulood, est recherchée par les autorités saoudiennes. Son tort: avoir porté une mini-jupe dans les rues d'Ushayqir, une des villes les plus conservatrices du pays.

Khulood avait partagé, sur Snapchat, une vidéo de sa balade au fort historique d'Ushayqir, "à environ 155 km (96 miles) au nord de la capitale Riyad, dans la province de Najd", souligne la BBC. "Najd est l'une des régions les plus conservatrices d'Arabie Saoudite. C'est là que le fondateur du wahhabisme - la forme rigoriste de l'islam sunnite pratiqué par la famille royale saoudienne et l'établissement religieux - est né à la fin du 18e siècle", ajoute le média anglais.

La vidéo s'est rapidement retrouvée sur d'autres réseaux sociaux, notamment Twitter, où les Saoudiens sont entrés dans un débat. "Certains ont demandé son arrestation pour avoir violé le code vestimentaire strict du pays musulman conservateur. D'autres Saoudiens défendent la jeune femme, louant sa 'bravoure", souligne la BBC.

"Port d'habits indécents, viol des enseignements de l'islam"

La police religieuse, le comité pour la promotion de la vertu et la prévention du vice ont fait appel aux autorités concernées qui ont ouvert une enquête. Elles se sont lancées à la recherche de la jeune femme.

En effet, en Arabie Saoudite, les femmes "doivent porter des robes longues et complètes en public, connues sous le nom de 'abayas'. Khulood est donc accusée d'avoir pris des photos alors "qu’elle portait des habits indécents, manquant ainsi de respect et violant les enseignements de l’islam, ainsi que les traditions et les coutumes du pays".

LIRE AUSSI: