Tiken Jah Fakoly: "Le Maroc fait la fierté de l'Afrique"

Publication: Mis à jour:
TIKEN
Youness Hamidine /Casa Festival
Imprimer

REGGAE - "Africa wants to be free", "Africa United, ça va faire mal" ou encore "Ils ont partagé Africa sans nous consulter". S'il est un chanteur de reggae engagé aujourd'hui en Afrique, c'est bien lui. Après 30 ans de carrière et une dizaine d'albums à son actif, Tiken Jah Fakoly, 49 ans, n'a rien perdu de sa détermination.

L'auteur-compositeur-interprète ivoirien a offert vendredi soir, un concert de "Foly" au public du Casa Festival. Ce fervent défenseur d'une Afrique unie et plus forte, et qui chante contre toutes les formes d'injustice dans le monde a répondu à nos questions, quelques heures avant de monter sur scène. "J'ai entendu dire qu'il y aurait beaucoup de monde, c'est le souhait de tout artiste. Je suis là surtout pour donner un grand concert", confie-t-il au HuffPost Maroc. Le retour du Maroc à l'UA, le Hirak du Rif, son nouvel album en préparation... Tiken Jah Fakoly nous dit tout.

HuffPost Maroc: Vous êtes toujours aussi engagé qu'au début de votre carrière. D'où vient votre détermination?

Tiken Jah Fakoly: Je fais du reggae, c'est une musique qui, depuis Bob Marley éveille les consciences, qui prend position contre les injustices et les inégalités. C'est le chemin que Bob Marley nous a montré. Tant qu'il y aura des injustices et des inégalités, tant qu'il faudra réveiller les populations, le reggae existera et doit rester engagé.

Dans toutes les cultures, vous avez des musiques et des danses de distraction. Nous avons aussi des danses pour les jours de mariage ou pour une cérémonie précise. Le reggae, c'est la musique qui a décidé d'avoir un message engagé depuis Bob Marley et nous avons décidé de continuer cette mission.

Dans vos chansons, vous avez toujours été pour les mouvements de révolte et la fin de l'injustice dans le monde. Avez-vous suivi les récents événements d'Al Hoceima?

Je ne connais pas la réalité de cette région et de sa population, mais je pense que s'il y a une révolte, c'est qu'il y a problème. J'espère que les autorités feront tout pour essayer de satisfaire ces gens-là, mais dans l'égalité. S'il y a une région du Maroc qui se porte mieux, où les gens vivent mieux que les autres, ce n'est pas bon. Il est important que les revendications de ces gens soient satisfaites au même niveau que les autres.

Je souhaite que les autorités trouvent la solution pour que les revendications de ces populations soient satisfaites, mais au même pied d'égalité que les autres régions. Le Maroc est un beau pays. un pays qui aujourd'hui fait la fierté de l'Afrique et ce serait bien qu'il n'y ait pas de perturbations.

tiken

Le Maroc a entamé il y a plusieurs mois déjà une politique de rapprochement avec plusieurs pays du continent, ce qui a abouti notamment à son retour dans l'Union africaine. C'est une bonne chose pour l'Afrique?

C'est une très bonne chose pour l'Afrique. Comme vous le savez, le Maroc c'est l'Afrique, même si certaines personnes disent souvent quand ils veulent aller à Abidjan, qu'il veulent partir en Afrique... La preuve: lorsqu'on a découvert récemment un squelette très ancien, ils ont dit qu'il a été découvert au Maroc, mais en Afrique. Le rapprochement du Maroc avec les autres pays africains est donc forcément une bonne chose.

J'ai l'habitude de dire qu'aucun pays africain ne gagnera tout seul. Vous savez, les États-Unis sont forts parce qu'ils sont nombreux; C'est ce qui fait leur force et celle de leur économie. Le potentiel humain de tout cet ensemble fait la force des États-unis.

Nous, nous sommes 54 pays. Imaginez si ces 54 pays continuent de se rapprocher jusqu'à ce qu'on devienne un seul et même pays. Un jour, c'est obligé, notre poids comptera dans la balance. Le fait que le Maroc se rapproche des autres pays aujourd'hui est une bonne chose, surtout que le Maroc par rapport à ces pays est une réussite aujourd'hui. Je pense que l'Afrique a besoin du leadership du Maroc, Il peut apporter beaucoup.

Après Racines en 2015 et le best-of sorti en 2016, travaillez-vous sur un prochain album?

J'ai commencé à faire un peu les maquettes pour un nouvel album. Je pense que ça sortira début 2018. Il y a aussi une petite tournée prévue au Portugal, au Canada et en Allemagne, à partir du mois prochain.

LIRE AUSSI: