Incendies: mobilisation des Fonds des catastrophes et de solidarité pour la prise en charge des 17 wilayas touchées

Publication: Mis à jour:
FOREST FIRE ALGERIA
Trees and bushes burn around the village of Chrea, in the Blida Wilaya (district), some 50 kilometers from the capital city Algiers, 29 August 2007, as local authorities have decided to evacuate two villages in the area which were threatened by forest fire. AFP PHOTO STR (Photo credit should read STR/AFP/Getty Images) | STR via Getty Images
Imprimer

Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a annoncé, lundi à Tizi-Ouzou, la mobilisation des Fonds des catastrophes naturelles et de la Caisse de solidarité des collectivités locales pour prendre en charge les dégâts des incendies exceptionnels dans 17 wilayas.

M Bedoui qui, accompagné du Directeur général de la protection civile Mustapha Al Habiri et sur instruction du Président de la république Abdelaziz Bouteflika, s’est déplacé à Tizi-Ouzou, une des wilayas touchées par ces feux, pour s’enquérir de la situation et arrêter les mesures nécessaires, a expliqué que le Fonds des calamités naturelles prendra en charge la compensation des dégâts matériel.

Un programme spécial de plantation et de régénération d’arbres fruitiers notamment d’oliviers, espèce la plus touchées par les incendies, sera inscrits au profit régions concernés, a-t-il ajouté.

Des commissions d’évaluation présidées par les wali ont été installées au niveau des 17 wilayas concernées afin de recenser les pertes en cheptel, arbres fruitiers, habitations, entre autres, les transmettre au Ministère de l’intérieur afin de pouvoir entamer dès la semaine prochaine la procédure d’indemnisation, a rassuré M. Bedoui.

Selon une situation des dégâts des incendies au niveau national, communiquée au ministre de l’intérieur, et couvrant la période allant du 1er juin au 16 juillet, les flammes ont détruit entre autre 1328 ha de blé sur pied, 1188,5 ha d’orge, 104 324 bottes de foin, 48 737 arbres fruitier et 1759 palmiers.

Dans la wilaya de Tizi-Ouzou, où on déplore une personne brulée décédée, il a été recensé entre le 1 er et le 15 juillet courant 50 1147 arbres fruitiers brulés notamment des oliviers ainsi que 605 bottes de foin, 23,5 ha de blé sur pied, 500 poulets de chair, des dizaines de tête bétail et des centaines de ruches ainsi que des poulaillers et des écuries en plus d’habitations dont une totalement détruite, et une superficie total de 2 122,44 ha de couvert végétal détruit par les flammes.

Renforcement des moyens d’intervention de la protection civile

La Caisse de Solidarité des collectivités locales, sera quand a elle mobilisée pour la prise en charge de préoccupations à moyen terme soulevées par les secteurs concernés et les citoyens.

Il s’agit de renforcer les wilayas concernées tel que Taref, Blida, Jijel, par des colonnes mobiles. Pour Tizi-Ouzou la décision a été prise de la doter de deux colonnes mobiles pour soutenir celle déjà existant.

M. Bedoui a indiqué également que son département va proposer au gouvernement le dégel du programme de réalisation de 11 postes avancés de la protection civile, inscrits au profit de la wilaya de Tizi-Ouzou afin de renforcer la présence de proximité de ce corps constitué.

Il a en outre annoncé l’inscription, au profit des wilayas montagneuses touchées par les feux de forêts, dont Tizi-Ouzou, d’un programme spécial d’ouverture et de réhabilitation de pistes agricoles considéré comme une priorité dans les zones montagneuses afin de rendre l’intervention plus rapide et plus efficaces.

S’agissant des préoccupations en matière de développement local, notamment l’amélioration de l’alimentation en eau potable, dont des citoyens ont fait part au ministre à l’occasion de son déplacement à Tizi-Ouzou, M. Bedoui a instruit le wali Mohammed Bouderbali de lui transmettre les fiches techniques nécessaire qui seront transmises au gouvernement en vue de leur prise en charge et réduire la pression en matière d’AEP.

Lors de cette visite le ministre de l’Intérieure s’est rendu au hameau de Tarikt dans le village d’Ait Rahmoune a Ait Yahia Moussa ou il a présenté les condoléances du Gouvernement à la famille de la victime décédé Kerouane Rabah âgé de 64 ans et au village Ath Ouacif dans cette même commune où il a rencontré le citoyen qui a perdu son domicile dans ces incendies.

Il a rendu un vibrant hommage à tous les secteurs qui se sont mobilisés pour faire face aux flammes dont le corps de la protection civile, de la conservation des forêts, de la gendarmerie nationale et de l’armée populaire nationale (ANP) et aux citoyens qui ont fourni un effort énorme pour faire face à une situation exceptionnelle que la région n’a pas connu depuis les années 1940, pour préserver des vies humaines.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.