Maroc: 15 enfants hospitalisés pour des piqûres de scorpions

Publication: Mis à jour:
SCORPION
EcoPic via Getty Images
Imprimer

SCORPION - Les piqûres de scorpions continuent de faire des victimes au Maroc. Le centre hospitalier régional Hassan II de Settat a reçu en fin de semaine pas moins de 15 cas d'enfants présentant des piqûres, rapporte Al Ahdath Al Maghribia dans son édition du dimanche.

Selon le journal arabophone, les enfants touchés sont originaires des douars Ouled Said, Guisser, Ouled Friha, El Borouj, Beniaamed et Ain Blal, situés dans la même province. Ils ont tous été reçus par un staff médical spécialisé dans les piqûres de ces arthropodes. Trois d'entre eux, qui présentaient des morsures "graves", ont été placés en soins intensifs alors que les douze autres ont quitté l'hôpital après avoir reçu les soins nécessaires.

Par ailleurs, deux autres enfants, également piqués par des scorpions, ont été reçus samedi dernier par le même centre hospitalier.

L'un d'entre eux, âgé d'un an et demi, a succombé à la piqûre, rapporte la même source.

Les cas de piqûres de scorpions sont fréquents en cette période estivale au Maroc, en particulier dans les zones rurales. Selon le ministère de la Santé, 2.500 cas de piqûres de scorpions sont enregistrés annuellement au royaume, contre 350 cas d'envenimation par morsure de serpents.

Le taux de mortalité due aux piqûres de scorpions est passé de 2,37% en 1999 à 0,21% en 2016, avait fait savoir en juin dernier le département de Louardi.

LIRE AUSSI: