France: Quand des réfugiés revenus de loin animent la fête du 14 juillet

Publication: Mis à jour:
RVRV
Facebook/Soudan Concert
Imprimer

À Vichy (Allier), la fête nationale française se place cette année sous le signe de la solidarité. La ville offre, en effet, une scène à un groupe de musiciens réfugiés pour célébrer le 14 juillet comme il se doit.

"Soudan Celestins Music" c’est le nom de ce groupe très attendu de la programmation estivale de Vichy.

Les réfugiés soudanais et érythréens qui le composent reviennent pourtant de loin…

Il y a plusieurs mois, Hassan, Mohamed, Rizga, Ahmed, Yahya et leurs compagnons sautaient les frontières, traversant courageusement mer et désert, en quête de protection avant d’arriver sur le territoire français.

Les musiciens amateurs font connaissance au centre d’accueil et d’orientation (CAO) de Varennes-sur-Allier. Après avoir été délogés d’un squat parisien, ils sont débarqués dans l’Allier en février 2015, vivant pendant un an sous le statut de demandeur d’asile, excluant toute perspective professionnelle.

Ils réalisent leur premier concert en juillet 2016, grâce au soutient de Pablo Aiquel, membre du réseau "Vichy Solidaire". Un début, porteur d’espoir mais aussi très prometteur, qui leur permet d’enchaîner les représentations, comme dans un café renommé du Puy-de-Dôme et dans les CAO de la région.

Demandeurs d’asile lors de la création du groupe, les musiciens autodidactes de "Soudan Celestins Music" sont aujourd’hui réfugiés et prêts à épicer les festivités du 14 juillet aux rythmes de leur Afrique natale!

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.