Les forces de l'ANP interviennent pour maîtriser les feux de forets

Publication: Mis à jour:
FEUX DE FORTS
Archives
Imprimer

Les forces de l'Armée Populaire nationale ont été dépêchés les 12 et 13 juillet pour participer à éteindre les feux de forêt qui ont ravagés des milliers d’hectares dans plusieurs régions du pays ces dernières 24 heures.

378 hectares de forêts ont été parcourus par 31 incendies à travers le territoire national en 24h, causant la perte de 6714 arbres fruitiers, 3110 bottes et 43 palmeraies, avait indiqué hier un bilan partiel de la Protection civile

Dans un communiqué publié par le site du ministère de la défense nationale, l'ANP annonce que "suite aux incendies qui se sont déclarés dans différentes forêts à travers le pays, causés par la vague de chaleur ayant marqué ces derniers jours, des détachements de l’Armée Nationale Populaire ont été dépêchés, les 12 et 13 juillet 2017" pour assister la protection civile et les habitants mobilisés pour lutter contre ces incendies.

L'ANP souligne que ses éléments ont prêté "main forte aux services de la Protection Civile et la Direction des Forêts, afin de maîtriser les feux au niveau des wilayas de Tizi Ouzou, Blida, Médéa, Tlemcen, Rélizane et Jijel".

L'ANP a également aidé à évacuer les habitants des zones touchées par les flammes et leur a prodigué les premiers soins.

Selon la protection civile, 163,5 ha ont été ravagés dans la wilaya de Médéa, suivie de celle de Tizi-Ouzou avec 113 ha perdus.

Dans la wilaya de Jijel les agriculteurs des zones montagneuses ont perdu la totalité de leurs récoltes, rapportent les correspondants locaux.

Durant la journée de mercredi les pompiers sont intervenus dans la commune d'Ait Yahia Moussa pour secourir 5 personnes incommodées par la fumée. Il s'agissait de 3 femmes et un bébé qui ont pu rentrer chez eux après avoir reçu les premiers soins et d'un homme âgé de 80 ans qui a été admis à l'hôpital de Draa El Mizan pour des difficultés respiratoires, a-t-on appris même source. La protection civile a aussi déploré le décès d'une personne dans la même région.

Retrouvez les articles de HuffPost Algérie sur notre page Facebook.

Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.